Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.
Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

Mobilité / Hyundai Motor Group entre dans l’ère logicielle

Rédigé par Frédéric Kevers le 12-10-2022

Le groupe coréen a dévoilé sa stratégie de développement de véhicules conçus par logiciel qui verra la technologie numérique définir et moduler la mobilité de demain.

Sommaire :

Entre l’intelligence artificielle, les mises à jour à distance, les possibilités offertes par les nouvelles architectures électriques et la connectivité upgradée grâce à la 5G, la mobilité de demain sera aussi – voire davantage - logicielle que matérielle. Une perspective qui ouvre de nouvelles portes au groupe Hyundai. Les Coréens comptent se hisser en leaders de la mobilité grâce à une refonte complète de son écosystème autour des évolutions constantes de la technologie logicielle.

Une nouvelle mobilité

Si Hyundai Motor Group évoque bien entendu les mises à jours OTA – Over The Air, à distance – qui seront disponibles sur tous ses modèles d’ici 2025 et le développement de son propre système d’exploitation du véhicule (ccOS), l’accent de sa stratégie « Unlock the software Age » est mis sur deux autres aspects : les véhicules conçus par logiciel (SDV pour Software Designed Vehicle) et sur la mise à disposition d’une offre globale de mobilité comprenant les voitures, mais également les AAM (Advanced Air Mobility, taxis volants), les PBV (Purpose Built Vehicle, véhicule à usage spécifique, livraison du dernier kilomètre, par exemple), les robots et les robotaxis. Le tout géré via un Global Software Center capable de trier, traiter et exploiter les données récoltées par ses différents « objets de mobilité connectés ».

Software Designed Vehicle

Dans le cadre de cette nouvelle stratégie, le SDV constitue la pierre angulaire qui doit intégrer les différents paramètres logiciels, tels que les mises à jour OTA, la gestion de mobilité centralisée, etc. Pour rendre cela possible, Hyundai Motor Group va développer une plateforme pour VE de nouvelle génération permettant de réduire de manière significative le temps de conception et de développement, mais également d’optimiser les processus de production de masse, de planification et de fabrication. Pour y parvenir, le groupe coréen a donc besoin de plateformes matérielle (l’ensemble châssis-groupe motopropulseur électrique-batteries) et logicielle partagées. Cela se traduira par le lancement de nouveaux modèles dès 2025, basés sur deux nouvelles plateformes électriques eM et eS faisant appel au système d’architecture modulaire intégrée IMA.

La plateforme eM sera destinée aux véhicules de tous les segments classiques et devrait permettre d’augmenter de 50 % l’autonomie sur une seule charge par rapport aux modèles actuels (Kia EV6, Hyundai Ioniq 5, Ioniq 6, etc.) et pourra prendre en charge la technologie de conduite autonome de niveau 3 ou supérieur ainsi que les mises à jour OTA permettant une amélioration constante des fonctionnalités et de l’efficience du véhicule au cours de son cycle de vie.

La plateforme eS prendra la forme d’un « skateboard » utilisé pour les PBV – véhicules à usage spécifique – et offrira une grande flexibilité afin de pouvoir s’adapter aux besoins très variés et spécifiques du secteur B2B et des entreprises actives dans les secteurs de la livraison, de la logistique et du covoiturage.

 Hyundai - Unlock the software age

Voiture connectée

Avec son système d’exploitation du véhicule ccOS développé en interne, Hyundai Motor Group compte franchir un grand pas en matière de véhicules connectés. Ce dernier sera en mesure de gérer les domaines classiques actuels : propulsion, charge, sécurité, assistance à la conduite. Mais il prendra également en compte les domaines du confort, de l’infodivertissement et des mises à jour OTA. Exploitant l’intelligence artificielle pour affiner et personnaliser son fonctionnement, le ccOS s’appuiera sur le NVIDIA Drive, un semi-conducteur de traitement de l’information à haute performance. Celui-ci permettra de faire progresser la technologie de conduite autonome pour exploiter les niveaux 4 et 5 en temps voulu.

Services de mobilité

Surtout, à l’instar d’autres constructeurs, Hyundai Motor Group (Hyundai-Kia-Genesis) veut se réinventer en tant que fournisseur de solutions et services de mobilité. Outre les différents « moyens de déplacement » que sont les AAM, PBV, robotaxis, VE etc., le groupe coréen veut intégrer des services liés à la mobilité dans son offre afin que chaque client bénéficie d’un écosystème intelligent et adaptatif géré par le Global Software Center et qui pourra gérer le trajet, la recharge, la fourniture d’accès à l’environnement logiciel de travail, d’infodivertissement, mais également conseiller, planifier et payer les services annexes comme la restauration, le shopping, etc. Pour réaliser cette nouvelle stratégie de mobilité logicielle, Hyundai Motor Group va investir 18 trillions de wons, soit 13,2 milliards € (au moment de la rédaction de cet article) d’ici 2030.

 

 

 

Web Editor

AVEZ-VOUS DES QUESTIONS?
Posez-les sur notre AutoForum

Vers AutoForum

Actus

Dernières actualités recommandées

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.