Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.
Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essais courts / Kia EV6 GT (2022) - La Kia plus rapide qu’une M3 !

Rédigé par Cedric Derese le

Avec ses 585 ch disponibles via 2 moteurs électriques, la Kia EV6 GT est la voiture la plus puissante jamais produite par le constructeur coréen ! Un crossover timidement désigné « Gran Turismo » mais qui en vérité offre bien plus, notamment par les capacités de son châssis.

  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

C’est la plus puissante des Kia jamais produite, un crossover à 4 roues motrices et une familiale capable de prendre de vitesse une BMW M3 au démarrage. La Kia EV6 GT, c’est tout cela à la fois. Et si le constructeur la désigne timidement comme une voiture de « Grand Tourisme » - d’où l’appellation GT – on sent dès les premiers mètres à son volant que la voiture a plus de potentiel dynamique qu’elle ne le laisse imaginer et se montre très à l’aise dès lors qu’il s’agit d’enchainer les virages sur une petite route sinueuse. À tel point qu’elle donne souvent l’impression d’être moins lourde que son poids – 2.185 kg tout de même – et prouve qu’une électrique bien pensée et bien construite peut aussi se montrer généreuse en plaisir de conduite.

Concept

Pour faire simple, on pourrait dire que cette version GT n’est qu’une extrapolation technique plus puissante de l’EV6 GT-Line AWD déjà disponible au catalogue depuis quelques mois. Elle repose en effet sur la même plateforme E-GMP – et est donc toujours dotée de la technologie 800V qui lui autorise des recharges ultra-rapides sur des bornes adaptées – tandis que sa batterie de 77,4 kWh est identique à celle des versions classiques « long range ». En pratique, c’est tout de même un peu plus que cela. Pour passer de 325 à 585 ch, les deux moteurs – un de 160 kW devant, un de 270 KW derrière – ont bien évidemment été remplacés tandis que le couple maximal disponible culmine ici à 740 Nm (contre 605 Nm pour la version normale).

Toute l’électronique de puissance a aussi été revue en profondeur et l’EV6 GT inaugure un tout nouvel inverseur de courant – pour transformer le courant continu qui sort de la batterie en courant alternatif pour alimenter les moteurs – à 6 phases baptisé « Dual-Stage », ce qui permet notamment à son moteur arrière de grimper jusqu’à 21.000 tr/min (contre environ 15.000 tr/min max dans une EV6 « normale »). Pour transmettre toute sa puissance au bitume, l’EV6 GT dispose en plus d’un différentiel arrière à glissement limité électronique (e-LSD), d’une suspension adaptative de série et de freins renforcés (disques de 380 mm à l’avant, 360 mm à l’arrière). Enfin, le freinage régénératif a lui aussi été peaufiné, pour pouvoir récupérer 150 kW dans les phases de décélération et jusque à 300 kW lorsque les freins sont activés.

Conduite

À bord, on retrouve tout l’environnement des EV6 GT-Line, avec en prime des sièges spécifiques à dossier monobloc à l’avant – qui font malheureusement perdre les réglages électriques – et un gros bouton GT sur le volant. Celui-ci permet d’accéder au mode de conduite ultime, en supplément des modes Eco, Normal ou Sport qui sont disponibles dans toutes les EV6. Mode GT enclenché, l’EV6 offre une direction raffermie, une réponse à l’accélérateur plus agressive et un châssis plus solidement verrouillé sur ses suspensions (20 à 30% plus fermes qu’en mode Sport). De fait, lorsque on pousse un peu la voiture en dynamique, la tenue de route apparait étonnamment rigoureuse et le roulis bien maitrisé. Dans les virages, le comportement de la voiture est toujours plaisant – c’était déjà le cas sur les versions moins puissantes – mais la version GT gagne en précision de conduite et en agilité, notamment grâce à son différentiel arrière e-LSD.

Lors d’un lever de pied marqué par exemple, son châssis resserre naturellement vers le point de corde tandis qu’à la réaccélération il est possible d’aller chercher un léger drift, comme avec une bonne propulsion ! À ce sujet, on précisera que Kia est même allé jusqu’à introduire un Drift Mode dans ses paramètres de conduite… relativement compliqué à activer, il est vrai, mais néanmoins plaisant pour qui voudrait s’offrir un bon moment de glisse (sur un rond-point désert par exemple) au volant de la GT. Quant aux performances, elles sont évidemment exceptionnelles. La nuque encaisse près de 1G à l’accélération, le 0 à 100 km/h est bouclé en 3,5 s - comme à bord d’une une Nissan GT-R, une Ferrari Portofino ou un Lamborghini Huracán EVO – et la vitesse maximale de 260 km/h est largement suffisante pour entretenir le frisson. À noter tout de même qu’à ce rythme-là, la batterie se vide nettement plus vite que prévu et les 424 km d’autonomie annoncés ne sont plus du tout envisageables… Mais cela, vous vous en doutiez, non ?

Verdict

Peut-on aller jusqu’à dire que L’EV6 GT est à Kia ce que la M3 est à BMW ? Oui et – bien évidemment - non. Oui, parce qu’elle offre un niveau de performance bien supérieur à celui des autres versions de la gamme, tout en restant très confortable pour les trajets du quotidien et en se montrant diablement efficace lorsqu’on décide de la conduire avec un certain entrain. Non, parce qu’elle n’est évidemment pas aussi pointue dans son approche de la performance ou de l’efficacité dynamique – on attend d’ailleurs la riposte du cousin Hyundai avec la Ioniq 5 N (attendue pour 2023) qui s’annonce un poil plus radicale sur ce point – et surtout parce qu’elle souffre toujours des lacunes propres à son architecture électrique : poids, autonomie… Le prix, lui, est relativement élevé (pour une Kia) mais il apparait cohérent au final lorsqu’il est mis en rapport avec le niveau de performances et les équipements. Comptez 69.790 € pour une Kia EV6 GT quasiment « full équipée ».

 

 

Dans cet article : KIA, KIA Ev6

Essais

Nos essais

Stocks

Voitures de stocks à la une

Occasions

Voitures d'occasions à la une