Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Quel modèle mérite de recevoir le prix de la meilleure voiture 2021 ?

Quel modèle mérite de recevoir le prix de la meilleure voiture 2021 ?

Voter

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

BEST CAR AWARDS

Essai comparatif / 3 sportives : L’«R», enfin, supérieur?

Après ses GTI, GTD et GTE, la Golf 8 coiffe sa gamme sportive avec la R. Une nouvelle mouture promettant, cette fois, plus de «fun» grâce à sa transmission intégrale à répartition vectorielle. De quoi, enfin, survoler magistralement le segment des compactes dévergondées?

Sommaire :

Si elle ne peut, bien sûr, plus prétendre au 6-cylindres des anciennes Golf VR6 et R32, cette Golf 8 R pousse tout de même le 4-cylindres 2.0 turbo EA888 de ses sœurs GTI (245 ch) et GTI Clubsport (300 ch) jusqu’à 320 ch. Une augmentation de 20 ch par rapport à la précédente génération de Golf R, qui lui permet d’égaler les sportives les plus musclées du segment. À l’instar d’une certaine Honda Civic Type R dont le bouillonnant 2.0 turbo développe pile-poil la même cavalerie. Mais au-delà des chiffres, c’est surtout avec la promesse d’un agrément dynamique magnifié grâce à sa transmission intégrale 4MOTION R-Performance, intégrant dorénavant un différentiel arrière à répartition vectorielle de couple, que cette nouvelle R met l’eau à la bouche. Jusqu’à carrément nous rejouer le coup du mode «Drift» de feue la Ford Focus RS! Sur une Golf, même siglée R, avouons que l’on ne s’y attendait pas… Visiblement, cette nouvelle Golf R semble bien décidée à bouleverser l’image de «bourgeoise pataude» qui collait à sa lignée! Ou serait-ce une attention destinée à récupérer la clientèle premium nostalgique des ruades offertes par les précédentes BMW M135i/140i… et déçue par le changement d’architecture opéré par la nouvelle M135i xDrive?

BEST CAR AWARDS

NEWSLETTER