Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

>> Découvrez gratuitement à quel prix vous pouvez vendre votre voiture

>> Découvrez gratuitement à quel prix vous pouvez vendre votre voiture

Estimer

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai détaillé / Skoda Kodiaq 2.0 TDI 190 DSG 4X4 : le SUV des familles

Sommaire :

En bref

  • La dynamique

    Le TDI de 190 ch n’est évidemment pas un fainéant; toutefois, il se montre creux sous les 1700 tr/min. Ce qui, combiné à la lenteur de réaction de la boîte DSG à faible allure, n’est pas pour nous convaincre. La tenue de route est saine et efficace à défaut d’être amusante – c’est dû au long empattement –, mais les freins assument leur tâche sans faiblir malgré un poids de près de 2 tonnes (1.913 kg).

  • Sécurité

    Familial, le Kodiaq soigne la sécurité. Il embarque d’office un airbag de genoux pour le conducteur et propose en option les coussins latéraux à l’arrière. Rare. La liste des options propose le régulateur actif, l’aide au maintien de voie, les détecteurs d’objets dans les angles morts, le détecteur de fatigue et la fixation Isofix (siège passager avant). Ultracomplet, même s’il manque encore la détection des panneaux de signalisation ou l’affichage tête haute.

  • Confort

    Doté d’un amortissement adaptatif, «notre» Kodiaq s’est montré très tolérant malgré ses roues de 19''. Le confort est donc au rendez-vous, d’autant plus que l’insonorisation est soignée. Avantage d’une voiture un peu plus haute sur pattes: ne pas descendre ou y monter pour s’installer, on s’y assoit tout simplement. L’habitabilité fait partie des points forts, même s’il faut pointer l’encombrement important (4,7 m), une tare en ville (rayon de braquage, etc.)

  • Sens pratique

    Le Kodiaq est futé. Sa modularité est poussée (malgré ses sièges difficiles à manier, notamment ceux du coffre) et il offre une foule d’astuces facilitant la vie, voire dépannant grandement à l’occasion. Malgré son seuil élevé, le coffre est très intéressant et facilement optimisable. La finition est celle des Škoda en général, même si l’on regrette la trop large utilisation de plastiques durs et trop facilement rayables pour certains habillages, dont le coffre.

  • La connectivité

    Avec le Škoda Connect, la connectivité est à la page: le système est prévu pour faire face à à peu près toutes les éventualités. Sauf celle d’Android Auto, dont le système – ou le protocole – n’est toujours pas disponible chez nous. Les services connectés sont gratuits pendant une période de 1 an. Après, il faudra payer 375 € par an.

  • Budget

    Depuis la Superb, Škoda nous montre qu’il peut aussi faire des produits moins bon marché. Cette approche, le Kodiaq la reprend à son compte, car ce SUV n’est pas donné, même si l’on sait que l’équipement de série est plutôt bien fourni. C’est le prix à payer pour une marque qui a fait ses armes. Et son succès. En évoquant le budget, on ne peut taire la consommation élevée du TDI 190, qui flirte facilement avec les 8,5-9 l/100 km si l’on n’y prend pas garde.

Skoda Kodiaq 2.0 TDI 190 DSG 4X4 : le SUV des familles
Conclusion / Skoda Kodiaq 2.0 TDI 190 DSG 4X4 : le SUV des familles

Škoda tape juste avec le Kodiaq, qui va profiter à la fois de l’engouement pour les SUV – le Yeti actuel est vieillissant – et de l’intérêt des familles qui cherchent soit à caser 7 passagers, soit à profiter d’un très grand coffre (5 places). Voilà donc un véhicule bien de son temps, que ce soit pour ses prestations (habitabilité, modularités, astuces), sa qualité de fabrication, son confort ou ses équipements, même si l’on reste moins convaincu par l’association du TDI 190 et de la boîte DSG – le TDI 150 n’offre finalement pas beaucoup moins. En revanche, le prix pourra sembler un peu élevé s’agissant d’une Škoda, même si l’équipement est à l’avenant. Mauvaise question, sans doute, et réponse évidente: maintenant que la marque est bien installée dans la conscience collective, on attend d’elle qu’elle fasse grimper la rentabilité. Et après la Superb, le Kodiaq en est une nouvelle preuve.

Lire la suite? Téléchargez GRATUITEMENT l'essai complet!

NEWSLETTER