Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Nouveaux modèles / Salon de Pékin 2018 – Lexus ES : également en Europe

Sortie prévue : 01.12.2018

La plus jeune génération de la Lexus ES, présentée à l’Auto China 2018, arrive également en Europe. Pour la première fois de son histoire. Elle doit remplacer la GS qui devrait donc terminer sa carrière.

Sommaire :

L’ES est à nos yeux d’Européen un nouveau modèle chez Lexus, mais ce n'est pas du tout le cas. En Amérique du Nord, la voiture a une longue et belle histoire, presque aussi ancienne que celle de Lexus elle-même. La première ES date de 1989. Nous en sommes maintenant à la septième génération, dévoilée au Salon de Pékin. Et cette fois-ci, cette berline est (également) destinée à l'Europe. Peut-être même en remplacement de la GS, car elle est dans le même segment et celle-ci n'a jamais été en mesure de rivaliser avec ses concurrentes directes comme l’Audi A6, la BMW Série 5 et la Mercedes Classe E

Plateforme GA-K 

En Amérique, l’ES a utilisé la plateforme de la Toyota Camry puis, pour la 6e génération, celle de l’Avalon, des voitures jamais vendues chez nous. Mais cette nouvelle ES utilise l’architecture Global Architecture-K ou GA-K à traction avant. Elle arrivera dans nos régions fin de cette année avec la déclinaison hybride 300h. Elle combine un 4-cylindres de 2,5 l (à cycle Atkinson) avec un moteur électrique. La puissance de 218 ch est plutôt modeste. Mais sa consommation standard est de seulement 4,7 l aux 100 km. Fait remarquable : Lexus ne fournit toujours pas de variante rechargeable. Il y a aussi une ES 250, sans propulsion hybride et une ES 350 plus puissante avec un V6 essence de 250 ch. Toutefois, en Europe, ses versions se contenteront des marchés russe et de quelques autres pays « à l'Est ». 

Détection des cyclistes de nuit 

Le Lexus Safety System + devrait se retrouver dans l’offre de série en Europe. Il comprend un système de pré-collision qui détecte les piétons et les voitures ainsi que les cyclistes. Cette dernière catégorie se remarque encore mieux dans l'obscurité grâce à des capteurs plus efficaces. Les phares intelligents à deux niveaux sont également nouveaux. Ils disposent de 24 LED qui s'adaptent immédiatement aux besoins du moment et évitent bien sûr d’éblouir les véhicules venant en sens inverse. Dans la catégorie confort et (surtout) fun, il y a le système audio Mark Levinson PurePlay avec, en première, 17 haut-parleurs placés au niveau des épaules. 

F Sport 

Pour les sportifs, il y aura une édition F Sport avec une suspension variable adaptative empruntée par le LC, un mode Sport + supplémentaire du Drive Mode Select (moteur, transmission, suspension ...) et un son plus sportif – quoiqu’artificiel. L'ES « normale » chausse des roues de 17 ou 18 pouces, alors que la F Sport est montée en 19 pouces. Le tableau de bord a des caractéristiques rappelant à la fois la LC et la LS. La console centrale est surmontée par un énorme écran contrôle par le touchpad Remote Touch. Une solution abandonnée par presque tout le monde, sauf Lexus. La marque a peut-être finalement réussi à améliorer ce système qui a pourtant montré ses limites. Seul un essai de l’ES nous permettra de le savoir.

Dans cet article : Lexus

Rédigé par le

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.