Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

cote occasion

Obtenez dès maintenant et gratuitement la valeur d'une voiture d'occasion

estimer

Mobilité / Craintes pour les bornes allemandes le 22 février

La société d’audit et de consultance KPMG met en garde sur un risque de journée noire sur les bornes électriques le 22 février en Allemagne. La cause ? Le départ au ski des Néerlandais vers l’Autriche.

Sommaire :

Les Pays-Bas sont, après la Norvège, le pays avec le plus de voitures électriques en circulation. Dès le 21 février, les vacances de carnaval débutent chez nos voisins, comme chez nous. Or, un grand nombre de Néerlandais vont partir aux sports d’hiver en Autriche. Au moins 1500 voitures électriques vont traverser l’Allemagne le week-end du 22 février avec un besoin d’électricité tous les 200 à 300 km. Il risque non seulement d’avoir des embouteillages sur la route, mais aussi aux bornes de recharge rapides Tesla et Ionity, malgré un réseau allemand de plus de 400 stations de charge.

3 fois plus long

Le bureau d’audit et de consultance KPMG s’attend donc à des problèmes sur l’axe Ouest-Sud-Est en Allemagne en matière de recharges électriques. Il faudra non seulement probablement attendre son tour, mais en raison d’un grand nombre de charges simultanées, celles-ci pourraient être plus longues. KPMG a calculé qu’entre 12h et 16h, il faudra tabler sur un temps total d’attente et de recharge de 75 minutes par borne, au lieu de 25 à 45 minutes ! Dès lors, le consultant demande aux utilisateurs de voitures électriques néerlandais, ou empruntant leur itinéraire de décaler leur départ en évitant le samedi. Son conseil : partir vendredi après-midi ou dimanche matin.

Surtout en Allemagne

Pour la France et la Suisse, le problème sera plus anecdotique, en raison du décalage des congés en France et d’un moins grand nombre de voitures électriques sur les marchés belges et français, avec un réseau de bornes suffisant. Cependant, les axes Luxembourg-Strasbourg, Reims-Dijon et Nancy/Dijon-Grenoble pourraient connaître quelques soucis. Tout comme il faut peut-être s’attendre à un délai un peu plus long entre Bâle et les Alpes françaises, suisses et italiennes.

Rédigé par le

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.