Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.
Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

Industrie et économie / Tesla: problèmes en vue en Europe ?

Rédigé par Xavier Daffe le 05-12-2023

Si Tesla n'a de cesse de progresser en termes de ventes au niveau mondial, le constructeur américain doit apprendre à y composer avec des mentalités européennes moins libérales et des exigences de qualité supérieures.

Selon des informations relayées par Le Point (France), Tesla risque bien de se voir confronté à des problèmes multiples en Europe à très court terme. Cela commence par le TÜV allemand qui organise le contrôle technique auquel sont soumis tous les modèles vieux de plus de 3 ans. Or, la Model 3 a été lancée en 2019 et a donc été soumise pour la première fois à ce juge de paix. Sur les 111 modèles inspectés dont les données ont été analysées par AutoBild en ce qui concerne les taux et les raisons d’échecs au contrôle, la Model 3 se classe… dernière (14% de taux d’échec), juste devancée par la Dacia Logan (11, 4%). Seules deux autres modèles électriques apparaissent dans le rapport : la Renault Zoe est 44e (5,1%) et la Volkswagen e-Golf – disparue des tarifs entretemps – est 4e (2,6%), depuis remplacée par l’ID.3. Les problèmes les plus fréquemment rencontrés avec la Model 3 concernent la suspension et les freins, soit des points faibles généralement attribués aux VE : suspension qui s’use rapidement à cause du poids et disques de freins, guère utilisés du fait de la régénération, et qui ont donc tendance à rouiller.  Pourtant, Tesla, dans sa communication, ne préconise aucun entretien. Sur son site officiel, on peut en effet lire que «Votre Tesla ne nécessite ni inspections annuelles ni changement régulier de liquides de fonctionnement. Cependant, veuillez consulter régulièrement votre manuel pour les dernières recommandations d'entretien pour votre véhicule.»

Lisez aussi notre essai de la Tesla Model 3 Highland

Autres lieux, autres mœurs

Si Tesla a pu faire cavalier seul pendant 10 ans et a le mérite d’avoir secoué le cocotier, aujourd’hui la marque US est confrontée au réveil européen et – surtout – chinois, lequel lui impose une guerre des prix à laquelle Tesla a commencé répondre en baissant drastiquement ses tarifs. Mais elle est confrontée en Suède à… une grève des 120 techniciens chargés de l’entretien du réseau de superchargers, ainsi que le rapporte Le Point. Ces techniciens ont en effet arrêté le travail suite au refus de Tesla de signer une convention collective concernant les salaires. De plus, ces techniciens sont rejoints par… les dockers qui, par solidarité, bloquent le déchargement des Tesla dans tous les ports du pays. En outre, la poste suédoise a décidé de ne plus distribuer le courrier de Tesla dans le pays. Nul doute qu’Elon Musk, grand défenseur de l’ultralibéralisme, doit tomber de sa chaise en voyant ce qui se passe en Europe, où d’ailleurs les conflits sociaux n’ont pas manqué, notamment  au moment au moment d’établir une Gigafactrory en Allemagne. Signe que son image de marque est en train de changer ?  Ou manœuvre sournoise de la concurrence ?

Lisez aussi - Tesla Model Y : déjà le best-seller européen 2023 ?

UPDATE 05/12/2023

En soutien à leurs collègues suédois, les dockers danois ont décidé de se joindre au mouvement de grève anti-Tesla. Cette solidarité se traduira par un refus de décharger les Tesla destinées à la Suède pour ensuite les transporter dans le pays voisin d'ici deux semaines. L'objectif avoué étant d'empêcher Tesla d'éluder les blocages consécutifs à la grève des syndicats suédois. Ces derniers, dont l'action a été qualifiée de folle (insane en anglais dans le texte) par Elon Musk, n'entendent pas céder face au milliardaire avant d'avoir obtenu les accords collectifs réclamés.

Face au refus de la poste suédoise de livrer les plaques d'immatriculations destinées aux voitures du constructeur américain, Tesla a intenté deux procès et en a d'ores et déjà remporté un, le jugement du second devant tomber dans le courant de cette semaine. Une épine hors du pied pour le leader mondial des voitures électriques... qui sera peut-être remplacée par un autre. Solidarité scandinave oblige, la Fédération syndicale unie norvégienne envisageant de rejoindre le mouvement initié par la Suède et gonflé par le Danemark. La suite au prochain épisode.

 

Rédacteur en Chef Le Moniteur Automobile

AVEZ-VOUS DES QUESTIONS?
Posez-les sur notre AutoForum

Vers AutoForum

Actus

Dernières actualités recommandées