Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

>> Découvrez gratuitement à quel prix vous pouvez vendre votre voiture

>> Découvrez gratuitement à quel prix vous pouvez vendre votre voiture

Estimer

Industrie et économie / Nissan repousse le lancement de l’Ariya

Nissan a décidé de repousser le lancement de l’Ariya, son premier SUV entièrement électrique, en raison de la pénurie de semi-conducteurs qui affecte la production automobile.

Sommaire :

La pénurie mondiale de puces électroniques n’affecte pas uniquement la production de modèles existants, elle perturbe également les projets liés à des véhicules à venir. Nissan est contraint de retarder la commercialisation de son SUV 100 % électrique Ariya en Europe et aux États-Unis. Un délai de 2 mois est évoqué sans que cette durée soit ferme et définitive.

Pas avant 2022

Selon Asako Hoshino, vice-présidente exécutive de Nissan, le lancement au Japon de la Nissan Ariya est repoussée à cet hiver sans davantage de précision. Ce qui implique que les clients américains et européens devront attendre le premier trimestre 2022, au mieux, pour pouvoir prendre livraison de leur SUV électrique estampillé Nissan.

Frustration européenne

Pour Nissan, ce retard au démarrage en Europe est particulièrement frustrant étant donné que le marché du Vieux Continent représente la demande la plus forte  pour se premier nouveau modèle électrique depuis la Leaf de première génération apparue il y a près de 10 ans maintenant.

Enjeu commercial

Pour Nissan, l’Ariya représente la première étape d’une stratégie de renouvellement et de complétion de sa gamme qui devrait se traduire par le lancement de 12 nouveaux modèles au cours des 18 prochains mois. Or, avec la pandémie de COVID-19 qui persiste et la pénurie de puces électroniques qui sévit u niveau mondial et touche très durement l’industrie automobile, ce plan pourrait avoir du plomb dans l’aile. Une très mauvaise nouvelle pour Nissan qui mise énormément sur l’Ariya pour se relancer commercialement.

Certes, le Nissan Rogue (équivalent du Qashqai sur le marché américain) a été bien accueilli et se vend bien, mais l’Ariya doit s’ériger en fer de lance de la marque japonaise et faire office de démonstrateur de sa maîtrise sur le plan technologique.

« Dans certains pays, on dit que Nissan n'a pas de visage. Nissan est une entreprise technologique et avec l'Ariya, nous espérons incarner cela. » (A. Hoshino)

40 % du coût de fabrication

Pour rappel, les véhicules modernes – et à plus forte raison les modèles 100 % électriques – sont bardés d’électronique. Une prépondérance technologique qui se traduit par un impact sur le coût de fabrication du véhicule puisque ces composants constituent 40 % du coût total, soit plus double en comparaison du début des années 2000.

 

 

Web Editor

NEWSLETTER

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.