Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Découvrez notre offre abonnement spécial salon avec des réductions jusqu'à 50%

Découvrez notre offre abonnement spécial salon avec des réductions jusqu'à 50%

C'est parti!

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai détaillé / Alfa Romeo Stelvio 2.2 Diesel 210 : la seconde chance

Depuis 2017, le Stelvio tente de sonner le réveil de la marque Alfa Romeo, un peu moribonde ces dernières années. Une mise à jour pour 2020 – bien nécessaire – tente de combler le retard qu’il accusait, déjà, sur ses principaux concurrents à sa sortie. Objectif atteint?

  • Avis Rédaction 15.21 /20

Sommaire :

Alfa Romeo est dans de beaux draps. Depuis un certain, d’ailleurs. Une ornière de laquelle le constructeur italien éprouve toutes les peines de se dégager en dépit d’efforts louables menés à grands renforts d’investissements. C’est ce qui nous a donné les Giulia et Stelvio, techniquement fort proches. Reposant sur leur nouvelle plateforme Giorgio – bien que le châssis de la Chrysler 300C lui servit de modèle –, ces voitures rendaient aux alfistes les plaisirs de la propulsion à l’italienne. Malheureusement, le développement ne se déroula pas sans heurts, feu Sergio Marchionne n’hésitant pas à renvoyer à ses chères études une Giulia qui était quasiment terminée, simplement parce qu’elle ne répondait pas aux attentes de l’emblématique big boss (la première tentative reposait sur une base de Giulietta). Des retards motivés, certes, mais du coup, lorsque les Giulia et Stelvio arriveront enfin sur le marché, la concurrence jouissait déjà d’une belle avance en matière d’aménagement intérieur et d’infodivertissement notamment. Une occasion manquée, en particulier dans le cas du Stelvio, qui ne profita pas des ventes exponentielles observées par ailleurs dans le segment lucratif des SUV. Avec ce lifting 2020, Alfa Romeo donne au bel Italien une seconde chance.

  • Comportement dynamique pour un SUV
  • Confort de suspensions excellent
  • Design plaisant
  • Finition au niveau
  • Aspects pratiques
  • Lacunes en équipements hi-tech
  • Diesel assez «présent»
  • Finition du levier de vitesses
  • A-coups de boîte à basse vitesse
  • Mordant de la pédale de frein

Dans cet article : Alfa Romeo, Alfa Romeo Stelvio

Journaliste AutoGids/AutoWereld