Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.
Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

Sport auto / Stoffel Vandoorne est champion du Monde de Formule E

Rédigé par Frédéric Kevers le 16-08-2022

Stoffel Vandoorne est devenu le premier Belge champion du Monde FIA en sport automobile dans un championnat majeur en remportant le championnat de Formula E. Un titre qui met fin à une disette de 7 ans.

Sommaire :

Le pilote originaire de la Flandre occidentale a fait preuve de panache mais surtout de régularité cette saison pour remporter le titre de champion du Monde de Formule E. Un exploit qui permet au pilote Belge de mettre un terme à 7 années sans titres et marquées par de nombreux rôles de l’ombre ou des périodes difficiles en Formule 1 chez McLaren. Le sociétaire de Mercedes-EQ Formula E Team est donc sacré en Formula E et peut ajouter ce titre à ceux décrochés en Formule Renault 2.0 (2012) et en GP2 (2015). Grand espoir du sport automobile belge, Stoffel Vandoorne se sera brisé les ailes en étant titularisé chez McLaren en F1 durant les saisons 2017 et 2018 aux côtés de Fernando Alonso, au cours de l’association désastreuse entre l’écurie britannique et Honda.

Reconversion et reconstruction

Broyé par l’animal politique Alonso dont le talent en s’était pas émoussé, Vandoorne a sombré lors de ses deux saisons McLaren, mais n’a pas perdu son talent pour autant. Recruté par Mercedes pour devenir pilote de réserve et de simulateur de l’écurie F1, il sera titularisé dans la nouvelle équipe engagée par la marque à l’étoile en championnat de monoplaces électriques, la Formula E, dès la saison 2018-2019. Un premier exercice qui sera salué par une pole et un podium. Le pilote belge exercera également son talent en championnat du Monde d’endurance (WEC) en LMP1 aux 6 heures de Spa 2019 et aux 24 Heures du Mans. Deux courses qui le voient monter sur la troisième marche du podium derrière les deux Toyota officielles alors dominatrices.

Il poursuit en Formule E avec des fortunes diverses, le niveau de la monoplace à l’étoile étant plutôt inconstant tant en performances qu’en fiabilité. La saison 2020-2021 sera marquée du sceau de la malchance pour Vandoorne qui verra son équipier Nyck de Vries décrocher le titre. Il complète son programme en participant au WEC en LMP2 au sein de la réputée équipe JOTA.

2022, le sacre et la délivrance

La saison 2021-2022 de Formula E était la dernière de l’écurie Mercedes dans la discipline et la dernière de Vandoorne dans le giron du constructeur allemand. Alliant panache, régularité et opportunisme, Stoffel se placera immédiatement en candidat au titre et ne manquera pas son objectif en remportant le championnat du Monde de Formule E en faisant d’une grande régularité avec 15 arrivées dans les points (Top 10) sur 16 courses, dont 13 dans le Top 5 et 7 podiums dont une victoire de prestige à Monaco, le tout assorti de deux pole positions et un tour le plus rapide.

 

 

Pour Stoffel Vandoorne, ce titre démontre qu’il n’a pas perdu ses qualités face à un plateau de très haut niveau dont la majorité des pilotes ne dépareilleraient pas en Formule 1. L’avenir se conjuguera en français pour le Belge qui officiera toujours en Formule E la saison prochaine pour le compte de DS Penske avec l’ambition de renouveler son titre. Reste à voir s’il pourra également frapper à la porte de quelques teams engagés en catégorie Hypercar et viser la victoire aux 24 heures du Mans et le titre en WEC. Si pas en 2023, pourquoi pas en 2024 avec WRT et BMW ?

Pour information, le premier pilote belge champion du monde dans une catégorie FIA, dans l'ère moderne, est Guillaume De Ridder en RX2E en 2021. Auparavant, Jacky Ickx avait déjà été titré en championnat du Monde d'Endurance en 1982 et 1983 avec Porsche.

En outre, Tom Colsoul fut titré champion du Monde en Cross Country Worldcup Bajas

En tant que copilote cette fois.

Photos : ABB Formula E World Championship

Web Editor

AVEZ-VOUS DES QUESTIONS?
Posez-les sur notre AutoForum

Vers AutoForum

Actus

Dernières actualités recommandées

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.