Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Nouveaux modèles / Byton M-Byte : décollage en 2020 !

Le nouveau constructeur chinois Byton présente à Francfort son premier véhicule électrique de série, la M-Byte. L’engin annonce quelques innovations et une commercialisation dès 2020.

Sommaire :

Byton l’avait dit, il l’a fait : le constructeur chinois a choisi Francfort – selon lui le plus prestigieux salon du monde, sans doute en raison de la présence massive des Allemands – pour présenter son premier véhicule électrique de série, la M-Byte. Cet engin se présente évidemment sous les traits d’un SUV familial de taille moyenne dont l’espace à bord est annoncé comme très généreux et qui peut, en option, se transformer en salon avec l’implantation de 4 sièges individuels en lieu et place de la banquette arrière. Et c’est aussi dans l’habitacle qu’on découvre le plus grand pôle d’attraction de ce véhicule : un grand écran de contrôle d’une diagonale de 48 pouces. Une proposition unique dans le monde automobile !

Deux ans

Le temps de développement de cette Byton a été étonnamment court : 2 ans si on en croit le constructeur. La voiture sera vendue sur 3 continents dans un premier temps (Asie, Europe, USA) et elle sera produite en Chine dans l’usine de Nanjing dans la province de Jiangsu. L’objectif de Byton est de développer à terme une gamme de véhicules électriques premium.

72 ou 95 kWh

La M-Byte sera proposée dans deux configurations : une de base dotée d’un seul moteur électrique d’une puissance de 272 ch et dotée d’une autonomie de 360 km selon le cycle WLTP. La deuxième M-Byte proposera, elle, deux moteurs électriques et donc 4 roues motrices pour une puissance cumulée de 408 ch et une autonomie de 435 km (WLTP toujours). Chacune de ces versions sera dotée d’un pack de batterie spécifique : 72 kWh pour la version de base et 95 kWh pour la « dual motor ». Pour la recharge, c’est du standard avec les prises de type GBT/CCS1 ou CCS2. Les possibilités de charge sont nombreuses avec un chargeur qui offre de 3,7 à 22 kW en courant alternatif et jusqu’à 150 kW en courant continu. Dans la configuration la plus rapide, il serait ainsi possible de régénérer la batterie à 80% en seulement 35 minutes.

48 pouces

Clou de l’habitacle, l’immense écran courbé de 48 pouces court sur toute la largeur de la planche de bord. Il permet naturellement au conducteur comme au passager de profiter de multiples services connectés. Trois zones de contenus sont proposées et les utilisateurs peuvent également interagir via une tablette pilote de 7 pouces et une tablette copilote de 8 pouces. La tablette du conducteur de 7 pouces sert à la conduite et elle est directement intégrée dans le volant. L’autre tablette de 8 pouces se trouve, elle, entre les sièges du conducteur et du passager avant, ce qui permet au passager de contrôler l'écran tout en profiter d'une expérience interactive.

Sûre et pas chère

Byton annonce avoir passé les crashs-tests des organismes Euro NCAP et IIHS (USA). La voiture y aurait satisfait au-delà des attentes. La commercialisation aura lieu en trois phases : 2020 pour la Chine, puis fin 2020 en Amérique du Nord et enfin 2021 en Europe. Une idée de prix est déjà donnée : 45.000 € pour la version de base de 72 kWh.

Rédigé par le

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.