Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.
Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

Nouveau modèle / BYD Seal : berline sportive électrique

Rédigé par Olivier Duquesne le

Le chinois BYD a présenté son nouveau modèle construit sur la plateforme 3.0 du constructeur. Laquelle promet une grande rigidité, des recharges rapides et une autonomie pour grands voyageurs.

Sommaire :

Constructeur automobile chinois et leader parmi les fabricants de batteries, BYD est déjà présent en Europe. Son nouveau modèle, la berline Seal, ne concerne, pour l’instant, que la Chine. Mais la technologie mise en œuvre mérite qu’on s’y intéresse. Elle est directement inspirée du concept Ocean-X utilisé pour la présentation de l’e-plateform 3.0. Celle-ci intègre une batterie en feuilles et des techniques d’ingénierie pour améliorer la sécurité et le comportement du véhicule.

Design

Le design de la Seal est attrayant. On peut certes encore chercher à y trouver quelques inspirations de-ci de-là, mais la voiture présente un visage élégant. Elle a pour vocation d’être une berline de 4,80 m de long, confortable, habitable et… sportive. BYD explique que tout cela crée « un mélange d'esthétique doux, flexible et vibrant ». Sans image pour le prouver, le constructeur mentionne que l’habitacle est dans le même ordre d’idée, en mélangeant lignes et courbes douces et lisses. L’empattement de 2,92 m doit assurer un intérieur spacieux.

Technologie CTB

La Seal est premier modèle équipé de la technologie CTB (cell-to-body) de l'e-Platform 3.0. Elle sert à combiner étroitement la batterie lame (en feuilles) avec la carrosserie. Grâce à cette technologie CTB, le véhicule peut atteindre une rigidité en torsion de 40.500 Nm/° digne d’un véhicule de luxe. Cela doit également être favorable à la sensation de conduite. En tout cas, la Seal a une structure de suspension indépendante du double triangle avant et des cinq bras à l’arrière. Sa répartition des masses et de 50:50. Ajoutons à cela un centre de gravité bas.

Autonomie

En principe, l'e-Plateform 3.0 est synonyme d’autonomie intéressante et de grande vitesse de recharge. BYD ne donne pas encore les indications à ce sujet. Mais elle devrait atteindre au moins 500 km. Par contre, on connaît les motorisations. En propulsion, la Seal dispose soit de 204 ch, soit de 313 ch grâce à son moteur synchrone à aimant permanent. En transmission intégrale, le moteur avant asynchrone à aimant permanent développe 218 ch pour 204 ch pour le moteur arrière.

Web Editor - Specialist Advice

Actus

Dernières actualités recommandées

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.