Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Mobilité / Norvège : l’E39, un projet faramineux avec tunnels sous-marins

La Norvège veut accélérer les trajets entre le Sud du pays et Trondheim. Pour remplacer les ferries sur la E39, un tunnel sous-marin de 27 km de long est en construction. Et d’autres sont en projet.

Sommaire :

En Norvège, on trouve déjà le plus long tunnel routier du monde, le Lærdalstunnelen (24,5 km). Il sera dépassé par plus long encore puisque la construction d’un tunnel de 26,7 km, jusqu’à 392 m sous le niveau de l’Atlantique, est en cours. Le Boknafjordtunnelen sera aussi le tunnel sous-marin le plus profond du monde. Ce tronçon « Rogfast » ou « Rogaland fastforbindelse », entre Randaberg (Stavanger) et l’île de Vestre Bokn doit ouvrir en 2026. Il y aura notamment une liaison avec le tunnel Byfjord déjà opérationnel. De plus, une sortie  est prévue sur le parcours pour rejoindre l’île de Kvitsøy avec, là aussi, un tunnel. Tout cela fait partie du projet de l’autoroute E39 sans ferry. L’idée est de permettre aux automobilistes de gagner énormément de temps entre le Sud et le Nord du pays. Et aussi de réduire la pollution générée par ces bateaux traversiers.

Ferries obligatoires

Actuellement, à cause des fjords, il faut prendre 8 liaisons par ferry sur la E39 (qui a souvent la configuration d’une route nationale plutôt que d’une autoroute) entre Kristiansand (au Sud) et Trondheim (en direction du Cercle polaire). Chaque traversée prend entre 10 min et 40 min, sans les temps d’embarquement/débarquement. Dès lors, le parcours de 1100 km, déjà truffé de ponts et tunnels, prend près de 20 heures. Tout autant qu’en faisant un détour par l’intérieur des terres. Le Rogfast, avec le Boknafjordtunnelen de 26,7 km, fera déjà gagner 40 minutes sur le parcours, en roulant à 100 km/h. Un péage est envisagé. Les touristes vont sans doute y perdre en paysages de fjords à bord des ferries. À moins que ceux-ci ne subsistent pour cette attractivité, du moins sur certaines liaisons.

D’autres tunnels et ponts

Le projet complet entend permettre de traverser une grande partie du pays en une quinzaine d’heures. Pour cela, outre le Rogfast, la E39 doit être transformée pour devenir partout une vraie autoroute ou du moins une route express avec voies séparées. Des travaux au sud de Bergen seront d’ailleurs terminés en 2022 pour offrir 15 km autoroutiers. Parmi les ouvrages envisagés, il y a plusieurs viaducs et ponts à haubans et un tunnel étonnant. Ce dernier n’est ni creusé sous le niveau de la mer ni posé, mais en suspension via des tubes immergés dans le Bjørnafjorden au sud de Bergen (illustration d’ouverture). Tout cela n’est pas encore totalement validé, mais la E39 à roues « sèches » sera sans doute finalisée d’ici 2040. Le budget qui est consacré est gigantesque : 40 milliards d’euros !

Rédigé par le

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.