Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Découvrez tous nos nouveaux produits et abonnements ‘Spécial Salon’ !

Découvrez tous nos nouveaux produits et abonnements ‘Spécial Salon’ !

découvrir

Mobilité / Bruxelles : interdiction du Diesel en 2030 et de l’essence en 2035

Les autorités bruxelloises ont approuvé la feuille de route de leur Plan climat. Elles comptent bannir les Diesel de la Région en 2030, le LPG et l’essence seront interdits à leur tour en 2035…

Sommaire :

L’échéance du moteur thermique est inscrite dans de nombreux agendas de politique. La Région bruxelloise a ainsi confirmé qu’elle compte interdire le Diesel de ses rues en 2030. Les moteurs essence seront également chassés de Bruxelles en 2035, tout comme ceux au LPG ! Cela inclurait donc également les hybrides. Quad on examine les propositions, le Pentagone pourrait devenir une « zone zéro émission » avant 2030, sans doute 2025. En effet, les règles de la LEZ seront durcies à partir de cette date. Elles pourraient interdire l’entrée à l’intérieur de la Petite ceinture aux véhicules thermiques, y compris les motos et les scooters non électriques. En ce qui les concerne, l’intégration des deux roues dans les normes d’émission à respecter pour pouvoir rentrer dans Bruxelles sera effective en 2022.

Hydrogène et électricité

L’objectif est clair : réduire l’usage des véhicules à combustion interne et inciter à l’achat de modèles électriques ou à hydrogène. Ceux-ci ne seront pas touchés par les interdictions prévues. La fiscalité va d’ailleurs être adaptée pour forcer les citoyens à renoncer à l’automobile telle qu’on la connaît actuellement. En effet, elle devrait tenir compte du poids, de la puissance et du type de carburant. L’objectif est non seulement de réduire les émissions, il est certainement de diminuer le parc en circulation tout en favorisant les flottes captives (taxis, autopartage). La politique régionale compte également améliorer les offres de transports en commun et les infrastructures pour sécuriser les déplacements à pied et à vélo…

Rédigé par le

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.