Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

MY GREEN CAR

Tout sur les voitures "vertes" dans MY GREEN CAR

DECOUVRIR

Mobilité / ENQUÊTE Moniteur Automobile – Le point sur le Belge face à la mobilité

Dans Le Moniteur Automobile 1671 toujours disponible en librairie, le dossier mobilité donne les résultats d’une grande enquête sur la question. En complément, voici quelques graphiques révélateurs.

Sommaire :

À notre demande, 1003 Belges ont été interrogés en décembre 2017 par l’institut indépendant Profacts sur leurs habitudes de mobilité. L’échantillon était représentatif de la population en âge, sexe, catégorie socio-professionnelle et répartition géographique. Il en ressort certaines données importantes résumées dans l’animation ci-dessous. Tout d’abord, la flexibilité (71 %) et le confort (58 %) constituent les raisons principales d’utiliser une voiture. 18 % estiment que le coût d’une voiture est trop élevé, 2 % pensent que les voitures ne sont pas écologiques et 2 % disent ne pas aimer conduire. Les personnes interrogées fustigent toutefois les transports en commun à cause du prix et de la qualité du service. 

Moins cher et mieux organisé 

La voiture reste populaire en Belgique. Elle est régulièrement utilisée par 88 % des Belges. 83 % d’entre eux le font avec leur voiture privée. Le nombre de km parcourus est d’autant plus important lorsque la voiture a un but professionnel ou qu’elle fait partie du package salarial.  Le vélo a aussi un certain succès. Il est même le moyen de transport quotidien préféré après la voiture. Pour sa part, le vélo électrique rentre dans les mœurs et séduit les classes les plus âgées. Néanmoins, plus de la moitié des Belges ne rechigne pas à se déplacer avec les transports en commun. Cela n’empêche pas les personnes interrogées de regretter un système de transport public trop cher et peu organisé. Globalement, le citoyen veut que l’État s’investisse plus dans des solutions de mobilité flexibles et économiques. Il rejette d’ailleurs globalement toute idée de taxe ou de péage supplémentaires. 

Cash for car 

Il est aussi interpellant de voir que l’intérêt pour la voiture de société (445.000 véhicules pour un parc de 5,7 millions), outre la flexibilité, est son caractère abordable. Ce qui explique sans doute le peu d’empressement manifesté pour l’allocation de mobilité « cash for car ». 5 % se disent intéressés et 78 % n’en veulent pas du tout. Ce que d’autres sondages ont également confirmé. Bref, son impact risque d’être marginal sur la mobilité des navetteurs. Cependant, les Belges semblent prêts (à 69 %) à opter pour un véhicule plus « écologique ». Certains n’hésitent pas à opter pour l’hybride (30 %) ou l’électrique (12 %).

Découvrez les chiffres principaux de l’enquête dans l’animation ci-dessous (6 slides). Pour lire notre dossier Mobilité, rendez-vous dans le magazine #1671 en librairie jusqu’au 30 janvier ou dans notre kiosque numérique.

Rédigé par le

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.