Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.
Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

Industrie et économie / Volkswagen et Mercedes ravis de l’interdiction du thermique en 2035

Rédigé par Frédéric Kevers le

Volkswagen Group et Mercedes-Benz ont exprimé leur contentement quant à l’interdiction des ventes de voitures neuves à moteur thermique à partir de 2035, soulignant un objectif ambitieux mais réalisable.

Sommaire :

Atteindre 100 % de réduction des émissions de CO2, tel est l’objectif poursuivi par l’Union européenne avec comme principal jalon l’interdiction de la vente de véhicules neufs à moteur thermique (y compris les hybrides rechargeables) à partir de 2035. Un plan ambitieux mais réalisable selon Mercedes et Volkswagen qui y voient un passage obligé.

Électrification irréversible

Alors que le VDA, association automobile allemande, avait fait pression -avec d’autres acteurs de l’industrie automobile – sur l’Union européenne pour une révision de l’objectif de réduction des émissions de CO2 à 90 % - au lieu de 100 % - à l’horizon 2035. En vain, puisque les instances européennes ont confirmé l’interdiction de tous les modèles neufs équipés d’un moteur thermique – électrifié ou non – même lorsqu’ils sont alimentés par des biocarburants ou des e-fuels.

Une décision logique et nécessaire pour le groupe Volkswagen qui a déclaré qu’il s’agit du « seul moyen écologiquement, technologiquement et économiquement raisonnable de remplacer les moteurs à combustion aussi rapidement que possible ». Même son de cloche du côté de Mercedes, par la voix d’Eckart von Klaeden, responsable des relations extérieures du groupe : « D'ici 2030, nous sommes prêts à passer au tout électrique partout où les conditions du marché le permettent ». Ce dernier ajoute cependant que « cette décision fait peser sur les décideurs politiques la responsabilité de s'assurer que l'infrastructure nécessaire est en place ». Un développement des infrastructures par la Commission européenne représente une certaine garantie ou sécurité pour les constructeurs qui devront investir massivement et planifier leurs modèles et technologies à venir.

Volkswagen ID.Buzz

Exception pour les petits

Si la Commission européenne s’est montrée intraitable envers les constructeurs, rejetant toute exception pour les modèles hybrides rechargeables et les carburants à faibles rejets de CO2 ou neutres en carbone (biocarburants et e-fuels), il ressort tout de même qu’une exception sera accordée aux petits constructeurs-artisans et aux modèles à faible tirage.

Les modèles produits à moins de 1000 exemplaires/an pourront donc bénéficier d’une exception d’un an et continuer à utiliser un moteur thermique – sous conditions – jusqu’en 2036. Une mesure qui concerne typiquement les marques de grand luxe - Ferrari, Lamborghini, Rolls-Royce, etc. - mais également quelques artians comme Morgan, Donkervoort ou Pagani par exemple. On ne prête qu’aux riches…

Ferrari Internal Combustion Engine

Source : Automotive News Europe

Web Editor

Actus

Dernières actualités recommandées

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.