Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Découvrez tous nos nouveaux produits et abonnements ‘Spécial Salon’ !

Découvrez tous nos nouveaux produits et abonnements ‘Spécial Salon’ !

découvrir

Industrie et économie / Toyota – Ford : un consortium pour freiner Apple et Google

Toyota et Ford viennent de créer un consortium avec quatre autres constructeurs et des équipementiers. Le but ? Ralentir Apple et Google dans le domaine des véhicules connectés !

Sommaire :

En ce qui concerne la voiture connectée, Toyota et Ford entendent bien faire barrage à Apple et Google. Ils viennent d’ailleurs d’annoncer la création d’un consortium avec quatre autres constructeurs. Baptisée SmartDeviceLink Consortium, cette organisation compte « donner aux consommateurs plus de choix pour se connecter et contrôler leurs applications de smartphones sur la route ».

L’union fait la force  

Outre Toyota et Ford, on retrouve dans ce consortium le groupe PSA Peugeot-Citroën, Mazda, Subaru et Suzuki, mais également les équipementiers Elektrobit, Luxoft et Xevo. Logiquement, ces constructeurs devraient avoir recours à la plateforme SDL, construite de manière ouverte (open source), en guise d'alternative aux technologies d'Apple et Google. Ainsi, d’après le communiqué publié conjointement par Toyota et Ford, ils pourront « garder le contrôle sur l'accès aux données du véhicule par les applications ».

Connexion directe

Concrètement, grâce à cette technologie SDL, l'automobiliste ne devrait plus jongler avec le smartphone d'un côté et l'autoradio/GPS de l'autre. Il ne devrait plus que connecter son téléphone à sa voiture pour accéder - via la reconnaissance vocale, l'écran et les commandes de bord - à ses applications mobiles. Evidemment, d’après ces constructeurs, d'autres usages exploitant les données du véhicule (kilométrage, échéance de contrôle,...) pourront aussi être possibles. Affaire à suivre...

Dans cet article : Toyota , Ford , Peugeot , Citroën

Rédigé par le

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.