Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.
Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

Que recherchez-vous ?

Industrie et économie / SsangYong est-il sauvé ?

SsangYong serait sur le point d'être racheté par Edison Motors, un fabricant coréen de bus électriques qui veut faire de la marque tant décriée un acteur majeur des VE.

Sommaire :

Dire que SsangYong a une histoire mouvementée est un euphémisme. Le plus ancien constructeur coréen a changé de mains un nombre incalculable de fois. Lorsque la marque est passée entre les mains de Mahindra & Mahindra il y a une dizaine d'années, l'avenir semblait soudain beaucoup plus prometteur, mais la crise du coronavirus a jeté un froid. En raison de la baisse des revenus, le groupe indien a décidé l'année dernière de ne plus consacrer d'énergie à SsangYong, qui se dirigeait donc vers la faillite.

>> Lisez aussi – Mahindra arrête les frais chez SsangYong

À nouveau en mains coréennes

Il fallait donc chercher un repreneur, et celui-ci semble avoir été trouvé. À l'origine, l'offre de rachat la plus élevée (500 milliards de wons, soit environ 365 millions €) avait été faite par EL B&T (Electrical Life Business and Technology), mais cette start-up coréenne spécialisée dans les VE a été abandonnée car il n'a pas été possible de démontrer qu'elle disposait de liquidités suffisantes. Il semble donc que ce soit le coréen Edison Motors qui remporte la bataille avec son offre de "seulement" 280 milliards de wons (un peu moins de 205 millions €).

L'avenir est électrique

Avec le Korando e-Motion et un autre SUV électrique en préparation (nom de code J100 ; voir croquis), SsangYong s'était déjà lancé dans l'aventure électrique, mais après le rachat prévu (qui doit encore être approuvé), il bénéficierait du savoir-faire d'Edison Motors, un petit fabricant de bus électriques. Kang Young-kwon, le PDG de cette entreprise, a déjà parlé de rayons d'autonomie pouvant atteindre 800 km grâce à des systèmes de gestion des batteries de haute technologie.

Le nouveau propriétaire souhaite rendre SsangYong rentable d'ici trois à cinq ans, notamment en portant la production annuelle à 300.000 unités. Après approbation du tribunal, le rachat pourrait être achevé avant la fin de cette année.

>> Lisez aussi – SsangYong, un Korando électrique dès 2021

Journaliste AutoGids/AutoWereld

Instagram: @kvnkrsmnsonwheels

NEWSLETTER

Actus

Dernières actualités recommandées

Trouvez l'assurance qui vous convient.
  • Trouvez l'assurance qui vous convient.

  • Le Moniteur Automobile, en partenariat avec Hopala, vous aide à trouver l'assurance auto qui correspond le mieux à vos besoins.

  • Commencer la recherche

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.