Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Le salon de l'auto depuis votre salon - C'est facile de choisir!

Le salon de l'auto depuis votre salon - C'est facile de choisir!

découvrir

Industrie et économie / Salon de Genève : la faillite ?

Après l’annulation en mars dernier, à quelques jours de l’ouverture, de l’édition 2020, le salon de Genève est en proie à de graves problèmes financiers. La faillite est évoquée. Et l’édition 2021 peu probable.

Sommaire :

La fondation organisant le salon de Genève cherche fonds désespérément, mais pas à n’importe quelles conditions. Les organisateurs du salon automobile annuel le plus couru avait refusé une première offre de prêt de 16,8 millions de francs suisses (15,7 millions €) de l’État de Genève, car elle était contraire à ses statuts. Le 5 juin dernier Grand Conseil genevois a pourtant validé le prêt, remboursable d'ici à la fin 2037, pour faire face aux dépenses liées à l’annulation de l’événement en mars 2020 et pour mettre en place une édition 2021.

Divergences

Les autorités suisses et genevoises aimeraient bien voir le salon, qui attire 600.000 visiteurs, se tenir l’année prochaine. Cependant, le comité organisateur n’est pas certain de pouvoir répondre à ce souhait indissociable au soutien budgétaire. D’autant que l’apport financier proposé ne pourrait pas être suffisant. Fortement impactée par une édition 2020 annulée par le gouvernement fédéral alors que tout avait été monté et mis en place, la fondation serait d’ailleurs au bord de la faillite. Elle se réunira le 22 juin pour décider de son avenir. En attendant, elle mène un bras de fer avec les organismes officiels pour obtenir gain de cause en matière d’autonomie et de liberté.

Mort en septembre ?

De plus, un sondage de l’association des importateurs Auto-Suisse indique que 73 % des marques contactées ne souhaitent pas participer à une édition en 2021. En outre, il reste le souci des voyages intercontinentaux. De nombreux journalistes des 4 coins du monde pourraient ne pas être autorisés à se rendre à l’événement en raison des risques sanitaires. Le salon de Genève 2021 reste donc toujours en sursis… D’autant que le redressement judiciaire pourrait intervenir en septembre. Au risque de perdre ce rendez-vous incontournable depuis 120 ans ?

Web Editor - Specialist Advice

NEWSLETTER

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.