Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Industrie et économie / Renault ne développera plus de moteurs Diesel

Avec l’accent désormais mis sur l’électrification, hybride ou totale, Renault ne développera plus de moteurs Diesel et ne renouvellera donc pas la gamme existante une fois qu’elle ne répondra plus aux normes.

Sommaire :

Nouvel ingénieur en chef de la marque, Gilles Le Borgne a déclaré que la marque au Losange n’investirait plus en recherche et développement pour ses motorisations Diesel. La gamme actuelle de moteur à combustion spontanée est donc la dernière pour la marque française, qui rejoint Volvo ou Lexus dans cette démarche.

Disparition progressive

Cependant, Renault ne se montre pas aussi radical que la marque suédoise ou même que Honda, qui a annoncé retirer les Diesel de son catalogue dès 2021. La fin du Diesel est plutôt attendue en 2025, de prime abord.

Dans une interview accordée à nos confrères d’Auto Infos, Gilles Le Borgne a déclaré : « Nous allons garder les Diesel au catalogue, mais nous n'en développerons pas de nouveaux. Après 2025, si nous voulons respecter les règles, tous les véhicules à combustion seront plus ou moins hybrides. Nous nous dirigeons vers la fin du Diesel ».

L’accent sera donc mis sur la gamme E-Tech, en mixant les solutions hybrides, hybrides rechargeables et exclusivement électriques. L’avenir des moteurs thermiques au sein de la marque semble donc devoir se limiter aux moteurs essence. Seule la gamme utilitaire pourrait encore faire appel au Diesel à moyen terme, mais rien n’indique que Renault ne fera alors pas appel à un autre constructeur pour motoriser ses camionnettes, en sachant que certains pays - comme la Belgique – envisagent d’interdire purement et simplement les véhicules professionnels thermiques ou hybrides dès 2025. Un perspective qui confirme le bien fondé, sur un plan industriel et économique du moins, de se focaliser sur l’électrification et le thermique essence à hybridation plus ou moins forte.

Web Editor

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.