Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

CALCULE TAXE

Connaître dès maintenant le montant des taxes de ma nouvelle voiture privée

CALCULER

Industrie et économie / Renault : le combat des chefs, Thierry Bolloré viré

Le directeur général de Renault, Thierry Bolloré, a été débarqué lors d'un Conseil d'Administration exceptionnel programmé ce vendredi matin. Il est remplacé par Clotilde Delbos pour une période intérimaire.

Sommaire :

Le Conseil d’administration exceptionnel de Renault de ce vendredi a décidé de mettre un terme aux mandats de Thierry Bolloré avec effet immédiat. En attendant de trouver un nouveau Directeur général, le Conseil d’administration a décidé de nommer Clotilde Delbos, actuelle Directrice financière, pour une période intérimaire. Alors que Nissan vient de trouver un nouveau CEO, Makoto Uchida qui travaillera en duo avec Ashwani Gupta, deux hommes favorables à l’Alliance ; cela s'est crispé chez Renault. Thierry Bolloré, le Directeur général débarqué, faisait partie de l’équipe de Carlos Ghosn et avait assuré l’intérim après l’arrestation de ce dernier au Japon. Certains chez Nissan et Renault, et sans doute au sein des représentants de l’État français, souhaitent le départ des représentants de l’équipe Ghosn, dont faisait partie Thierry Bolloré. Ce dernier n'a pas manqué de réagir, parlant de « coup de force très inquiétant ».

Un Français

Jean-Dominique Senard est sans doute derrière cette décision. Cet ancien PDG de Michelin est arrivé chez Renault après la démission formelle de Carlos Ghosn. Il a de grandes ambitions pour Renault et l’Alliance et s’est montré actif dans le choix du CEO de Nissan. 2019 aura aussi été marquée, outre un secteur en difficulté, par l’échec du rapprochement avec Fiat-Chrysler. Ce qui a sans doute tendu encore un peu les relations à la tête de Renault. Dès lors, « avec l’aval de l’État actionnaire » le remplacement du DG était acquis. Un bureau de chasseur de têtes serait déjà à la traque d’une personnalité extérieure à l’Alliance et de nationalité française.

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.