Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Salon de l'Auto Bruxelles 2019 - toutes les nouveautés

Industrie et économie / Pourquoi Dacia continue de gagner

L’aventure Dacia a débuté il y a plus de dix ans maintenant. Et la formule du « juste prix » reste assurément gagnante. La marque d’origine roumaine gonfle, en tous les cas, de plus en plus les finances de l’Alliance Renault-Nissan…

Sommaire :

Après avoir encore réalisé des records de ventes, non seulement en France (Dacia y est maintenant la 4ème marque pour les particuliers !) mais également un peu partout en Europe et dans le monde, Dacia devrait voir continuer sa progression dans les prochaines années. Pourquoi ? Car, comme vient de l’expliquer son directeur commercial, François Mariotte, dans un long entretien accordé à nos confrères anglais d’Automotive News, la marque du « juste prix » n’est pas prête de changer sa stratégie commerciale. Bien que son équipement et sa finition aient sensiblement progressé entre la première Sandero du nom, lancée en 2008, et le tout nouveau face-lift de la deuxième génération, les prix sont restés quasiment identiques. À peine 2% d’augmentation en France en près de 10 ans de commercialisation. François Mariotte le confirme : cette stratégie de montée en gamme progressive sans modifier les tarifs initiaux continuera d’être appliquée lors des prochains renouvellements. On peut donc s’attendre à ce que la prochaine génération de Duster renforce son positionnement de SUV au rapport qualité/équipement/prix imbattable.

Achat malin

Questionné à propos des marges, que les analystes du secteur estiment « généreuses », sur les modèles badgés Dacia, François Mariotte botte en touche. Il précise que les marges restent bien inférieures à celles des marques premium… mais souligne néanmoins que Dacia participe effectivement à gonfler la marge bénéficiaire du groupe Renault. Il rappelle d’ailleurs que, contrairement à ce que l’on pourrait penser, les clients qui pénètrent dans les concessions Dacia ne cherchent pas à acheter la voiture la moins chère possible mais souhaitent plutôt bénéficier d’un rapport prix/prestation intéressant. Raison pour laquelle les Sandero Stepway et Duster, généralement bien équipés, caracolent en tête des ventes de Dacia en Europe. Bien loin devant la Logan de base et son 6.990 € presque racoleur…

Dans cet article : Dacia

Rédigé par le

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.