Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Quel modèle mérite de recevoir le prix de la meilleure voiture 2021 ?

Quel modèle mérite de recevoir le prix de la meilleure voiture 2021 ?

Voter

Industrie et économie / Mercedes passe de EV First à EV Only

Mercedes va abandonner le moteur à combustion interne. À partir de 2030, seuls des véhicules électriques seront construits à Stuttgart.

Sommaire :

Mercedes sera (quasi) 100 % électrique en 2030. Chaque modèle sera basé sur l’une des trois plateformes que le constructeur développe à cet effet. Il s’agit plus précisément de l’EA.MB, de l’EA.AMG et de l’EA.VAN, l’architecture électrique de la première étant destinée aux Mercedes de taille moyenne et les grands modèles. Le numéro 2 servira aux modèles AMG, tandis que le troisième sera utilisé pour les véhicules commerciaux.

Tous les EA utiliseront le même système de contrôle, que Mercedes a baptisé MB.OS. Le changement technique se fera par phases, avec une première accélération en 2025. D’ici là, Mercedes veut une alternative électrique pour tous les modèles qu’elle commercialise aujourd’hui.

À suivre

Cela signifie que de nombreux autres QE suivront dans les années à venir. L’EQE est déjà une certitude, étant donné qu’il s’agit du modèle camouflé sur la photo. Le SUV EQS est également une certitude, avec l’hypothèse d’une version Maybach. D’ailleurs, l’EQS ordinaire – berline - en aura une aussi dans un avenir proche. En 2024, Mercedes se lancera dans le véritable Graal avec une version électrique de sa Classe G. À l’autre extrémité du spectre se trouvera probablement la version de production de la Vision EQXX que Mercedes veut lancer à ce moment-là. Cette dernière, d’ailleurs, devrait parcourir jusqu’à 1200 km sur une seule charge, un record qu’elle devrait à son ingénieuse ligne profilée.

Des développements pour lesquels Das Haus met déjà de côté les ressources financières nécessaires. Entre 2022 et 2030, elle souhaite investir 40 milliards d’euros dans ses véhicules électriques. Cet argent proviendra en partie du fait que l’on a laissé la recherche sur les technologies d’entraînement conventionnelles se tarir. Jusqu’à 80 % de ces fonds seraient supprimés. Les Allemands refusent de donner le coup de grâce au moteur à combustion. Même après 2030. Elle affirme d’ailleurs qu’elle ne fournira des VE que sur « les marchés où les conditions le permettent ».

Des voitures, mais aussi des usines

Étant donné que les VE doivent sortir de la chaîne de montage, Mercedes a un plan tout prêt pour augmenter la capacité de production. L’accent est mis ici sur les batteries, des cellules que les Allemands veulent faire construire dans pas moins de huit « Gigafactories ». L’anode de ces batteries sera constituée de silicium-carbone, ce qui devrait encore augmenter la densité énergétique. Stuttgart indique également qu’elle travaille avec un certain nombre de partenaires sur des batteries à l’état solide, sans toutefois fixer de date de production pour celles-ci.

Journaliste AutoGids/AutoWereld

NEWSLETTER

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.