Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

CALCULE TAXE

Connaître dès maintenant le montant des taxes de ma nouvelle voiture privée

CALCULER

Industrie et économie / L’industrie automobile pessimiste pour 2020

2020 est pleine d’enjeux pour le secteur automobile. L’industrie, par la voix de son association européenne et ses grands patrons, met en garde le monde politique et s’attend à une année compliquée.

Sommaire :

Michael Manley, Directeur général de Fiat Chrysler (FCA) et Président de l’Association des constructeurs européens d’automobiles (ACEA), prédit une année 2020 difficile pour l’industrie automobile. L’association ACEA est convaincue que le marché va reculer de 2 %. Une baisse des ventes qui serait une première en 7 ans après une année 2019 stable (+ 1,2 % des immatriculations). Ce ralentissement des ventes est d’autant plus craint que les constructeurs doivent consentir de lourds investissements pour répondre aux nouvelles exigences et pour alimenter le marché en voitures électriques. Sans oublier la menace de lourdes amendes fin 2020 en fonction de la moyenne CO2 des modèles vendus durant l’année !

Balle dans le camp politique

M. Manley lance un appel au monde politique et aux pouvoirs publics pour « très bien gérer » la transition « « vers la neutralité carbone ». L’ACEA précise « qu’aucune technologie spécifique ne soit imposée et qu’on n’interdise pas des véhicules qui peuvent contribuer à réduire les émissions de CO2 ». En clair : les Diesel. Elle constate également qu’à l’heure actuelle le prix des véhicules électrifiés est toujours très élevé. Il faut donc, à ses yeux, des « politiques d’incitation » pour faciliter le renouvellement du parc automobile ». Sans pour autant prôner le tout à l’électrique. Ceci dit, le Président de l’ACEA a une bonne nouvelle : le transport routier neutre en carbone est « possible » pour 2050. « Mais cela veut dire aussi que beaucoup de choses doivent changer sur les prochaines décennies. »

Les gangsters de Tavares

Carlos Tavares, le patron de PSA ne dit pas autre chose lors d’une interview dans un quotidien français, l’Est Républicain. Depuis le Dieselgate, « nous sommes considérés comme des gangsters ». Selon lui, « le niveau d’écoute des élus européens est proche de zéro ». Pourtant, « 13,8 millions de personnes vivent de l’automobile en Europe ». Une industrie « sous la menace d’amendes de plusieurs milliards d’euros qui nous mettraient à genou ». Il ajoute : « Pour répondre à l’urgence climatique, on risque de rendre la liberté de mouvement des citoyens extrêmement onéreuse. » D’autant que selon son analyse : « Le grand danger du tout électrique, de façon non coordonnée, c’est d’avoir des électriques à vendre et des acheteurs qui n’en veulent pas ». Notamment par manque de bornes et par l’impossibilité pour un grand nombre de personnes d’installer un équipement à domicile par absence de garage ou d’emplacement de parking.

Rédigé par le

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.