Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.
Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

Que recherchez-vous ?

Industrie et économie / Ferrari, nouveau management pour l’électrification

Rédigé par Frédéric Kevers le

Benedetto Vigna, le nouveau patron de Ferrari, modifie l’organisation du constructeur italien et place de nouveaux dirigeants pour gérer le défi de l’électrification.

Sommaire :

Depuis septembre 2021, c’est Benedetto Vigna qui occupe le poste de CEO de Ferrari. Un choix qui ne doit rien au hasard puisque le nouvel homme fort du Cavalino Rampante officiait précédemment au sommet de la hiérarchie de STMicroelectronics, spécialiste des puces électroniques. Un casting judicieux pour Ferrari qui doit affronter l’énorme défi de l’électrification de sa gamme. Pour mener à bien cette entrée dans une nouvelle ère, Vigna a décidé de remanier l’organigramme décisionnaire de la marque en replaçant certaines personnes issues du sérail et en engageant de nouveaux collaborateurs qu’il connait bien de ses précédentes expériences professionnelles.

>> Lisez aussi – Ferrari se réjouit du passage à l’électrique

Trois nouveaux postes ont donc été créés pour diriger les départements « Product Development and Research & development », « Digital & Data » et « Technologies & Infrastructures ». Cette nouvelle structure permettra de réduire les niveaux intermédiaires de gestion et rendre Ferrari plus rapide et réactif dans son évolution vers une mobilité exclusivement électrique. On retrouvera donc Gianmaria Fulgenzi – présent chez Ferrari depuis 2022 - au poste de « responsable du développement produit », tandis que le nouveau responsable en recherche et développement sera Ernesto Lasalandra, transfuge de STMicro, alors que Silvia Gabrielli – arrivée chez Ferrari en 2019 depuis Microsoft – est désormais en charge du département « Digital & Data ».

>> Lisez aussi – YASA aide Ferrari et Daimler à perdre du poids et des degrés

On notera également l’arrivée d’Angelo Pesci – lui aussi ex-STMicro – comme responsable des achats et de la qualité. Accessoirement, Mattia Binotto a été confirmé à la tête de l’écurie de Formule 1. Dans le sens contraire, trois hauts responsables de la marque ont quitté Ferrari le mois dernier dont Michael Leiters (Chief Technology Officer) et Nicola Barri (Chief Brand Diversification Officer).

 

Web Editor

Actus

Dernières actualités recommandées

Trouvez l'assurance qui vous convient.
  • Trouvez l'assurance qui vous convient.

  • Le Moniteur Automobile, en partenariat avec Hopala, vous aide à trouver l'assurance auto qui correspond le mieux à vos besoins.

  • Commencer la recherche

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.