Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

MY GREEN CAR

Tout sur les voitures "vertes" dans MY GREEN CAR

DECOUVRIR

Industrie et économie / Cupra pour remplacer Seat ? Pas sûr

Suite à une interview du président de Volkswagen, Herbert Diess, la confusion est de mise sur l’avenir de Seat et l’émergence de Cupra. Le point sur une « rumeur » lancée au Royaume-Uni.

Sommaire :

Le groupe Volkswagen est en pleine réflexion sur le positionnement de ses marques, c’est un fait. Le magazine Autocar a pourtant jeté un pavé dans la mare en indiquant, sur base d’une conversation avec Herbert Diess, le grand patron du groupe, que Cupra pourrait prendre la place de Seat. Laquelle devrait alors disparaître. Ce n’est pas tout à fait ce que nous a expliqué suite à notre interrogation. Il est vrai que le rôle et l’identité de chaque marque dans la galaxie Volkswagen sont régulièrement remis sur le tapis. S’il n’y a aucun doute sur le statut d’Audi, de Porsche et de Volkswagen par exemple, il pourrait y en avoir pour Škoda, Seat et la nouvelle venue Cupra.

Alfa Romeo selon VW

Cupra est au départ une sous-marque sportive de Seat. Mais ce blason va se développer avec des modèles propres. L’idée serait de combler un petit vide entre Audi et Volkswagen en proposant des voitures « émotionnelles » et sportives, voire électriques. Un peu à la manière d’Alfa Romeo. De plus, la marque pourrait proposer des produits qui, contrairement à maintenant, ne seront pas directement dérivés de Seat. Cette dernière, qui mise aussi sur l’émotionnel, n’a pas de raison de disparaître. D’autant qu’elle garde un atout : celui de séduire les plus jeunes générations et les faire ainsi rentrer dans l’univers Volkswagen. De plus, les chiffres de Seat sont plutôt bons.

Low cost à l’Est

Il y a également le cas de Škoda. Il ne devrait pas y avoir de changement sur nos marchés avec des produits axés sur le rationnel et le sens pratique. Toutefois, sur le marché d’Europe de l’Est (pour rappel Škoda a exporté vers l’Occident des véhicules bon marché depuis la Tchécoslovaquie du temps du Pacte de Varsovie), il pourrait y avoir des modèles Škoda d’entrée de gamme low cost moins équipés et meilleur marché. Ce serait étonnant qu’une marque soit déclinée différemment sur une si petite portion géographique et on sait aussi que Volkswagen a racheté la marque de l’Est Wartburg il y a quelques années avec l’idée d’une faire une marque d’entrée de gamme. On n’a toujours rien vu venir.

Ajustements

Rétrograder Škoda sur nos marchés aurait moins de sens. A priori, il sera de toute façon toujours possible de choisir une Škoda avec les standards d’équipements actuels. Il serait en effet dommageable pour le groupe et la marque de tuer un produit aussi profitable et populaire que l’Octavia, par exemple. Ces ajustements s’aligneraient logiquement sur l’évolution des marques du groupe. Certainement plus que la disparition pure et simple de Seat. Mais seul l’avenir nous le dira…

Rédigé par le

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.