Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

CALCULE TAXE

Connaître dès maintenant le montant des taxes de ma nouvelle voiture privée

CALCULER

Industrie et économie / Carlos Ghosn remplie, Bolloré comme dauphin

Le conseil d'administration de Renault a donné son aval pour un nouveau mandat à Carlos Ghosn. Ce dernier a toutefois nommé un dauphin, français comme le voulait le gouvernement français. Il s’appelle Bolloré.

Sommaire :

« Le conseil d'administration a décidé de proposer le renouvellement du mandat d'administrateur de Monsieur Carlos Ghosn qui sera soumis à l'Assemblée générale des actionnaires le 15 juin ». Carlos Ghosn rempile donc pour un nouveau mandat de PDG à la tête de l’Alliance, ce qui était prévisible. Il faut dire que l’homme a permis au groupe de rencontrer des résultats exceptionnels et de grimper dans le classement mondial devant Toyota. Une vraie réussite.

Retour en force

A 63 ans, Carlos Ghosn rempile donc. Il est clair que l’homme n’était pas prêt d’arrêter comme il l’avait fait savoir il y a quelques jours en appuyant le fait qu’il pouvait donner une nouvelle dimension au groupe depuis l’absorption de Mitsubishi. Voilà qui apaisera aussi les craintes des autres dirigeants de Nissan qui voyaient mal l’arrivée d’un français à la tête du groupe comme le voulait Paris qui détient toujours 15% des actifs de Renault.

3 objectifs pour Ghosn

Les administrateurs ont toutefois fixé trois objectifs prioritaires pour le mandat de quatre ans octroyé à Ghosn. Il est attendu en effet que l’homme « pilote les enjeux stratégiques du Plan Drive the Future » avec comme objectif un chiffre d'affaires de 70 milliards d'euros en 2022 (contre 50 en 2016). Par ailleurs, il devra aussi « engager les étapes décisives permettant de rendre l'Alliance pérenne » et, enfin, « renforcer le plan de succession à la tête du Groupe Renault ».

Thierry Bolloré le dauphin

Carlos Ghosn a toutefois décidé après avoir reçu l'avis favorable du Conseil d'administration, de nommer Thierry Bolloré aux fonctions de Directeur Général Adjoint du groupe, à partir du 19 février 2018. Bolloré est arrivé chez Renault en 2012 après une carrière internationale, notamment pour le manufacturier de pneumatiques Michelin et l'équipementier Faurecia. Cela dit, l’ambiance reste toutefois tendue au sein de l’Alliance. Rappelons en effet que l’autre prétendant, l'Allemand Stefan Mueller, a annoncé mercredi son départ, officiellement pour raisons de santé. L'ancien patron de Total, Thierry Desmarest, administrateur chez Renault, a lui aussi annoncé qu'il quittait ses fonctions pour des raisons « exclusivement d'ordre personnel et d'âge ». Suite au prochain épisode...

Dans cet article : Renault , Nissan , Mitsubishi

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.