Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Industrie et économie / Les bus électriques chinois impactent la demande mondiale de pétrole

Toutes les 5 semaines, 9500 nouveaux bus électriques arrivent sur les routes chinoises. Soit autant que de bus londoniens ! Ce qui correspond à des milliers de barils de pétrole non-consommés.

Sommaire :

En début d’année, la ville chinoise de Shenzen annonçait avoir terminé le remplacement de sa flotte de bus thermiques au profit de bus 100% électriques. Avec plus de 16.000 bus en circulation, Shenzen devenait ainsi la ville comptant la plus grande flotte de bus électriques au monde. Mais l’appétit de la Chine pour les bus électriques semble loin d’être terminée ! Selon Bloomberg, on note aujourd’hui l’arrivée de 9500 nouveaux bus électriques toutes les cinq semaines sur le gigantesque marché chinois. Soit autant que l’ensemble de la flotte de bus londoniens ! D’après les chiffres avancés par Bloomberg, en 2017, la Chinait comptait 99% des 385.000 bus électriques immatriculés dans le monde. Mais les bus électriques ne représentaient toutefois encore « que » 17% de la flotte circulant en Chine. Un chiffre qui ne cesse de progresser. Et qui ne donne pas le sourire aux producteurs de pétrole.

500 barils

D’après le cabinet des nouvelles énergies de Bloomberg, l’arrivée de 1000 nouveaux bus électrifiés sur le marché chinois fait baisser la demande quotidienne de l’équivalent de 500 barils de pétrole dans le monde. Selon les estimations de Bloomberg, sur l’ensemble de l’année 2018, les seuls bus électriques chinois devraient permettre de diminuer la consommation mondiale de l’équivalent de plus de 230.000 barils tous les jours. Si l’on inclut les voitures électriques chinoises, la réduction de la demande grimperait à de près de 280.000 barils/jour. Soit l’équivalent de la consommation d’un pays comme la Grèce ajoute Bloomberg.

Rédigé par le

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.