Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Industrie et économie / Bentley passera-t-il sous le giron d’Audi ?

En pleine remise en question, entre ventes et réorganisation de ses marques, le groupe Volkswagen envisagerait de placer Bentley sous la tutelle d’Audi. Même crèmerie, mais recette différente, la saveur resterait-elle la même ?

Sommaire :

Réparties en trois branches jusqu’à présent, les marques du groupe Volkswagen pourraient voir leur « identité » changer. Outre les généralistes – Volkswagen, Seat et Skoda – et les premiums – Audi, Lamborghini et Ducati – la troisième famille était estampillée luxe et regroupait Porsche, Bentley et Bugatti. Cette dernière en passe d’être vendue – au même titre que Ducati – les têtes pensantes du groupe ont estimé qu’il serait judicieux d’apporter une nouvelle tutelle à la marque de prestige britannique et de la placer sous le joug des quatre anneaux.

Rationalité et rentabilité

Qu’apporterait un tel changement dans la hiérarchie des marques ? Sur la forme, pas grand-chose, mais sur le fond, cela impliquerait que Bentley ferait alors appel à la plateforme « premium » MLB plutôt qu’à celle « luxe » MSB jusqu’alors partagée avec Porsche quand les généralistes resteraient articulées sur la MQB.

Pourquoi Bentley et pas Porsche ? Pour des raisons techniques autant que financières. Nettement plus axée sur le sport et le grand tourisme, Porsche présente des besoins différents de ceux de l’ultra-luxe de Bentley et des synergies Porsche-Lamborghini (Cayenne-Urus) et Audi-Bentley (A8-Flying Spur) auraient davantage de sens et une telle association ouvrirait de nouvelles perspectives en terme de variations de produits pour Bentley. Par exemple, un SUV plus « petit » que le Bentayga et basé sur une plateforme Audi. En outre, le Brexit sans accord avec l’UE risque de faire très mal à Bentley sur un plan économique. Pouvoir profiter des chaînes de montage Audi permettrait de contourner cet écueil, au moins pour les modèles à « grands » volumes.

Alors, des Bentley made in Germany, shocking or not ? Il y a fort à parier qu’une large frange de la nouvelle clientèle de la marque de Coventry n’en aura cure et les exemples ne manquent pas pour démontrer que le poids des puristes dans les résultats des grandes marques n’est plus que secondaire. Au final, l’essentiel n’est-il pas ailleurs, dans la survie de ces marques symboliques et iconiques ?

 

 

Web Editor

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.