Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.
Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

Industrie et économie / Batteries : BMW préfère acheter que produire

Rédigé par Frédéric Kevers le

BMW adopte une stratégie différente au sujet des batteries de ses modèles électriques par rapport à ses rivaux. Le constructeur munichois préfère continuer à acheter ses batteries que de les produire lui-même. Pour le moment !

Sommaire :

Pour BMW, la stratégie qui consiste à concevoir et produire ses cellules de batteries en interne n’est pas pertinente pour le moment. À Munich, on estime qu’il encore trop tôt pour se lancer dans une telle voie industrielle étant entendu que la technologie des batteries est amenée à encore évoluer fortement dans les prochaines années. Entre les cellules lithium-ion de nouvelle génération, les batteries LFP ou à l’état solide, les questions persistent quant à la technologie qui sera la plus pertinente à moyen ou long terme. C’est pourquoi BMW préfère continuer à acheter ses batteries à des fournisseurs spécialisés dans un premier temps.

Usine pilote

Si BMW achète actuellement ses cellules de batteries auprès de 3 fournisseurs principaux que sont le chinois CATL, le coréen Samsung et le suédois Northvolt, le constructeur tient tout de même à ne pas prendre trop de retard sur la concurrence et va ériger sa propre usine pilote afin de disposer de données de comparaison concrètes.

« Nous ne sommes pas encore au point où nous pouvons dire quelle technologie nous accompagnera pour les 10-15 prochaines années. C'est pourquoi il est important d'investir beaucoup de ressources avec des partenaires mondiaux dans le développement de cellules de batterie. » (Nicolas Peter – Directeur financier de BMW)

Assembler plutôt que produire

Dans l’état actuel des choses, alors que ses rivaux allemands (Daimler avec Automotive Cells Company, Volkswagen avec Gotion High-Tech et Northvolt) ont investi dans des fabricants de cellules de batterie et prévoient la construction de plusieurs gigafactories, BMW se concentre sur l’implantation de sites d’assemblage de batteries dans chacune de ses usines de production, laissant la production des cellules à des fournisseurs-partenaires spécialisés.

Ventes et marges records

Cette stratégie semble payer puisque BMW a battu son record de valorisation depuis 6 ans avec une action montée à 99,3 € après la diffusion des propos de Peter par l’agence Reuters. Une valeur redescendue ensuite à 98,9 €. Surtout, pour la première fois en 5 ans, BMW a vendu plus de voitures que son rival Daimler avec 2,21 millions d’exemplaires vendus pour 2,05 à Daimler.

Cependant, BMW reconnaît que la transition vers les voitures électriques est plus rapide qu’initialement prévu. Il faut dire que les ventes ont augmenté de plus de 100 % en 2021 et que la tendance se confirme en 2022, malgré une offre électrique moins riche que la concurrence alors que le constructeur munichois s’était lancé plus tôt avec sa gamme i composée des i3 et i8 (hybride rechargeable). Toutefois, BMW compte y remédier en accélérant les lancements. Après le iX3, l’i4 et l’iX, BMW devrait lancer une nouvelle i3, cette fois basée sur la Série 3, ainsi que des versions 100 % électriques des Série 5 et Série 7, respectivement baptisées i5 et i7.

 

Web Editor

Actus

Dernières actualités recommandées

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.