Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

cote occasion

Obtenez dès maintenant et gratuitement la valeur d'une voiture d'occasion

estimer

Edito / Vivement la cohérence

Ne nous voilons pas la face: nous manquons tous cruellement de cohérence.

Sommaire :

La vignette automobile est presque inévitable, logique même. Nombre de politiciens le reconnaissent. Mais avec les élections qui approchent, ils bottent tous en touche. Récemment, le médiatique Bart De Wever l’admettait encore: «La taxe kilométrique est inévitable, mais aucun parti politique n’en fera un point de programme majeur dans le cadre des prochaines élections.» Le personnel politique sait donc pertinemment que cette taxation est une évolution logique de la fiscalité automobile, mais le sujet est trop risqué électoralement parlant. Constat terrible, mais est-il étonnant? Nous avons simplement les politiciens que nous avons élus, sans vision cohérente à long terme et entourés d’une armée de conseillers en communication qui leur soufflent comment entretenir leur cote de popularité. Quant à la cohérence par rapport au défi de la mobilité, ça…

Mais à propos de cohérence et par honnêteté intellectuelle, prenons aussi un peu de hauteur pour mieux cerner nos comportements, disons, discordants. Nous pâtissons tous des embouteillages, or à peine 1 salarié sur 10 est prêt à échanger sa berline allemande de société contre un peu de cash et/ou un budget de mobilité. Les patrons relèvent quotidiennement les effets économiques des embouteillages sur la vie de leur entreprise, mais rares sont ceux à prôner et encourager un télétravail digne de ce nom. Nous protestons contre la qualité de l’air et la mobilité aux abords de l’école de nos enfants, mais nous les y déposons de plus en plus à bord de SUV de plus en plus gros. Nous commandons de plus en plus nos vivres, vêtements et gadgets sur Internet, et donc finançons la prolifération des camionnettes de toutes tailles chargées de nous apporter tout cela dans les 48 heures. Nous critiquons (à juste titre) les constructeurs pour leurs annonces de moyennes de consommation NEDC très loin de la réalité, mais recourons systématiquement à notre voiture pour effectuer le moindre déplacement de proximité. Nous achetons des voitures hybrides rechargeables avant tout pour l’avantage (le gain) fiscal qu’elles représentent, sans prendre la peine de les recharger au quotidien pour rouler 100% électrique, sans doute parce que ça limite les performances, donc le standing…

En d’autres termes, nous avons tous encore beaucoup à faire en matière de cohérence, en cherchant et en appliquant, ensemble, des solutions pour sortir de ce statu quo élection après élection. Il nous faut concéder que, par peur de sortir de notre zone de confort, nous laissons toujours les clés de notre mobilité aux «professionnels» qui, plutôt qu’agir par logique collective, tournent en rond dans l’opportunisme électoral, par exemple en multipliant les ralentisseurs dangereux (et polluants et bruyants!), en taxant les camions sur l’autoroute (pour ensuite s’étonner de les voir envahir le réseau secondaire) et en invitant à rouler en voiture électrique sans organiser le développement efficace des bornes de recharge publiques. Après tout, on n’a que ce que l’on mérite.

Rédigé par le

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.