Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Edito / Plein cap sur la SUV-érisation

Cette tendance n'irait-elle pas à l’encontre des objectifs environnementaux ?

Sommaire :

SUV, SUV, SUV ; le marché n’a plus que ce mot à la bouche et aujourd’hui, le constructeur qui ne possède pas un tel modèle dans sa gamme n’a plus que ses yeux pour pleurer. C’est ce que faisait Seat, avant. Avant l’Ateca qui cartonne et qui fait tourner les usines quasi à plein régime. Le carnet de commandes est plein et la petite marque ibéro-germanique sortira pour la première fois du rouge cette année. Son patron nous l’a confirmé à Paris. Et pour exploiter le filon, fin 2017, la gamme se verra enrichie de l’Arona, un Ateca plus compact. Mais Seat est loin d’être seul dans le cas. Prenez Renault par exemple. Qui n’a jamais réussi à embrayer sur le succès de son cousin Nissan et de son Qashqai en particulier. Il y a bien eu un Koleos, mais déjà dans les oubliettes de l’histoire. Bizarre, alors qu’il avait une pépite à portée de main. Il a préféré viser plus haut et dériver un Kadjar sur une base de X-Trail. Mais rien dans le segment plus compact. Qu’à cela ne tienne: le Français SUV-érisera son monospace compact historique, le Scénic, jusque là connu et apprécié pour ses qualités d’habitabilité, de fonctionnalité et d’agrément de vie à bord. En effet, la nouvelle génération, que nous découvrons par un premier essai en page 24, sacrifie une part de ses atouts légendaires pour se muer en un engin plus dynamique, sur les plans visuel et du comportement routier et plus… SUV, parce que, en dehors du SUV, point de salut semble-t-il! Même démarche chez Peugeot où le monospace 3008 que nous connaissions va, lui aussi, prendre de la hauteur et un peu de testostérone pour la nouvelle génération qui s’annonce et se rapprocher de l’univers des… SUV ! Il est vrai que d’après les analystes, cette tendance est appelée à s’installer durablement et devrait porter le marché pour les 10 ans qui viennent. Créée par qui cette tendance ? Le marketing des marques ou une attente supposée des clients ? C’est comme la poule et l’œuf, difficile à dire. En attendant, cette évolution vers des véhicules plus hauts, donc moins aérodynamiques, plus lourds et donc plus gourmands qu’une berline classique ou un break bien profilé n’irait-elle pas à l’encontre des objectifs environnementaux, visant à réduire les émissions, de CO2 en particulier ? Poser la question, c’est y répondre. Ne vit-on pas une époque formidable ?

Rédigé par le

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.