Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Edito / Flou, le monde est flou !

Pour l’instant, c’est le flou le plus total et le flou, ce n’est jamais bon...

Sommaire :

Le 14 octobre, les urnes ont donc rendu leur verdict et, comme d’habitude, tout le monde a gagné. Mais certains ont quand même gagné plus que d’autres! Au moment d’écrire ces lignes, les négociations étaient encore en cours pour établir des majorités faites d’alliances tantôt objectives, tantôt stratégiques. On verra... Mais au-delà de ces négociations d’épiciers, de grandes tendances se sont fait jour. Le glissement vers la droite au nord du pays, vers la gauche au sud, notamment. Voilà qui promet pour les législatives de mai prochain, quand il s’agira de former un gouvernement fédéral avec des partis de deux grandes Régions qui semblent plus que jamais s’éloigner politiquement l’une de l’autre. Ce glissement vers la gauche au sud est aussi le reflet de ce que les commentateurs ont surnommé une «vague verte», emmenée par Ecolo, qui fait figure de grand vainqueur de ces communales. Pour ce qui nous concerne, il y a donc gros à parier que la politique en matière de mobilité va connaître à terme une évolution dans les villes et communes où Ecolo a pris pied. Faut-il s’en inquiéter? A priori, non, tant la situation actuelle nous emmène dans le mur; il faudrait être sot ou aveugle pour ne pas l’admettre. Ecolo risque néanmoins d’être confronté à la quadrature du cercle, que l’on connaît et qui semble inextricable: interdire le Diesel, ce qui semble dans l’air, la plupart du temps pour des motifs plus démagogiques que réellement scientifiques, c’est faire repartir les émissions de CO2 à la hausse et risquer, du coup, de ne pas pouvoir tenir les objectifs européens, lesquels se resserrent. Favoriser la mobilité électrique en créant un réseau de bornes de recharges publiques? Ambitieux et coûteux. Développer une mobilité alternative à l’automobile pour désengorger l’accès aux villes et améliorer la qualité de l’air urbain? Le chantier tient des douze travaux d’Hercule. Mais s’il pouvait au moins être entamé, ce serait déjà un net progrès par rapport à la stagnation actuelle. En attendant, cette incertitude ne facilite certainement pas la vie du candidat acheteur d’une voiture aujourd’hui en Belgique. Est-ce que je parcours un nombre suffisant de kilomètres annuels pour justifier l’achat d’un Diesel? A partir de quand est-il rentable? Quid de sa valeur de revente? Et si demain on m’interdit de rouler avec? L’électricité pourrait me convenir, mais cela reste cher et difficile à recharger. Et quid de la future fiscalité autour des hybrides, du CNG et autres? Pour l’instant, c’est le flou le plus total et le flou, ce n’est jamais bon. C’est dire si Ecolo et ses partenaires risquent d’être attendus au tournant de cette mutation sociétale visiblement attendue et… urgente.

Rédigé par le

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.