Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Participez à notre enquête sur les habitudes d’achat des automobilistes

Participez à notre enquête sur les habitudes d’achat des automobilistes

Participer

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai comparatif / 3 Compactes musclées : Sans façons

Jadis reconnu comme un intégriste de la propulsion, BMW ne conçoit plus aujourd’hui sa M135i sans la transmission intégrale xDrive! Faut-il s’en réjouir ou plutôt s’en accommoder? C’est ce que nous avons voulu vérifier, en compagnie de la dernière star du genre, la Mercedes-AMG A35 4MATIC, et de la cousine branchée, la Mini Clubman JCW ALL4.

Sommaire :

Voilà des années que BMW nous martèle qu’une majorité de clients – une part qu’il estimait déjà à 80% en 2010 – ne se soucie plus de savoir si le moteur de la Série 1 est relié aux roues avant ou aux  roues arrière. Par déduction, on suppose que cette même majorité n’a pas dû s’inquiéter beaucoup en apprenant (ou pas) le passage à la traction de la Série 1 «normale», de même que l’accouplement systématique des blasons M135i et xDrive dans le dernier tarif n’a pas dû être un choc. Pour les 20% restants, en revanche, ou à tout le moins pour une petite partie de ceux-là, l’affaire a néanmoins dû soulever quelque anxiété (en témoigne Simon, en dernière page de ce comparatif). Quid du tempérament sportif sans l’effet propulsion? Qu’en est-il réellement des sensations de conduite avec un châssis prévu au départ pour être une traction? La 135i mérite-t-elle toujours son insigne M? Autant de questions auxquelles nous avons tenté de répondre en confrontant la dernière des sportives BMW à deux de ses concurrentes les plus solides

 

Rédigé par le