Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Participez à notre enquête sur les habitudes d’achat des automobilistes

Participez à notre enquête sur les habitudes d’achat des automobilistes

Participer

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai détaillé / Nissan Juke DIG-T 117 : Toujours aussi audacieuse

Sommaire :

En bref

  • La dynamique

    S’il n’est pas un foudre de guerre, le DIG-T 117 offre une belle souplesse, du silence et distille peu de vibrations. Léger sur le nez de la voiture, il limite l’inertie du train avant et participe ainsi au dynamisme du comportement. Bien paramétrée, la boîte DCT rehausse l’agrément de conduite. Dommage que ses temps de réponse soient trop longs (marche arrière notamment). Légère mais non dénuée de caractère, la direction offre un rendu plutôt naturel.

  • Sécurité

    Le freinage d’urgence intelligent, le maintien actif dans la voie de circulation, les phares automatiques avec assistant de feux de route ou encore le dispositif de surveillance de la pression de gonflage des pneus sont toujours de série. Le haut de gamme propose en plus le régulateur de vitesse intelligent, l’alerte de vigilance, le surveillant actif des angles morts, l’alerte de trafic transversal et un système de conduite semi-autonome ProPilot (avec la boîte DCT).

  • Confort

    L'amortissement reste assez ferme, mais le nouveau Juke ajoute une agréable couche de caoutchouteux, tandis qu’en vertical, les réactions sont toujours progressives. Gare aux roues de 19'', qui pénalisent le bilan vibratoire. L’habitabilité s’affiche en progrès à l’avant (en largeur) comme à l’arrière (place pour les jambes). Idem pour la position de conduite grâce à une colonne de direction désormais télescopique. Des bruits de vent sont à déplorer à grande vitesse.

  • Sens pratique

    Les espaces de rangement sont prévus en suffisance. Nissan a par ailleurs renoncé au tout à l’écran et a prévu des touches de raccourcis (chauffage/ventilation, etc.). Bien vu! Grâce à un double fond, le plancher du coffre est au même niveau que le seuil. La modularité est cependant très sommaire (dossiers rabattables) et il n’est pas possible d’obtenir un plancher plat. La dotation de série est généreuse dès le modèle d’entrée de gamme.

  • La connectivité

    Le Juke peut s’équiper d’un système d’infodivertissement avec Wi-Fi embarqué et la possibilité de vérifier/commander certaines fonctions à distance. La navigation TomTom Maps Live Traffic est compatible avec Google Assistant, de sorte qu’il est possible de lui communiquer une destination depuis son smartphone. L'installation audio Bose avec enceintes intégrées aux appuie-tête fonctionne bien, sans plus.

  • Budget

    Le Juke est proposé à des prix le situant dans la moyenne de son segment, mais il possède davantage de personnalité. La personnalisation n'est pas aussi étendue que chez les marques premium, mais les options et packs sont affichés à un tarif raisonnable. En matière de consommation, on a ici affaire à un moteur downsizé: il se montre sobre tant qu’on le sollicite peu, mais ne fait pas franchement la différence en utilisation quotidienne classique.

Nissan Juke DIG-T 117 : Toujours aussi audacieuse
Conclusion / Nissan Juke DIG-T 117 : Toujours aussi audacieuse

En profitant d’une plateforme plus moderne, le Juke a réussi à corriger ses principaux défauts: plus spacieux, il est aussi devenu plus confortable en même temps qu’il bénéficie d’une dotation de série très correcte et de nouvelles aides à la conduite. L’autre bonne nouvelle, c’est qu’il n’a rien sacrifié de son caractère en ce sens qu’il est toujours aussi esthétiquement audacieux et amusant à conduire. Son unique moteur devrait répondre aux attentes du plus grand nombre. Souple, silencieux et se mariant parfaitement avec la boîte DCT, il n’est pas particulièrement puissant (mais à quoi bon par les temps qui courent?) ni aussi sobre qu’on l’espérait. Pour mieux justifier l’arrivée prochaine d’une version hybride?

Lire la suite? Téléchargez GRATUITEMENT l'essai complet!

Rédigé par le