Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

>> Découvrez gratuitement à quel prix vous pouvez vendre votre voiture

>> Découvrez gratuitement à quel prix vous pouvez vendre votre voiture

Estimer

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai détaillé / Lexus RX 450h : Question de style

Sommaire :

En bref

  • Mécanique

    L’attelage hybride «V6 essence, moteur électrique AV, boîte-pont, moteur électrique AR» évolue peu. Le 3.5 litres sort 14 ch et 18 Nm de mieux en rejetant moins de CO2 (122 g/km contre 148). La baisse de conso reste théorique (5,3 l/100 venant de 6,3) puisque nos relevés marquent une hausse de 1 l/100 (à 10,3 l/100) due au fait que le test s’est joué en hiver. Les accélérations demeurent inchangées (28,5 s au km DA). Les reprises gagnent par contre en vigueur (4 s au lieu de 5,1 s de 90 à 120 km/h).

  • Tenue de route

    Essayé en Executive Line, notre RX n’était pas pourvu de l’amortissement piloté AVS. Mais l’exécution donne droit aux jantes de 20”. La suspension a reçu des adaptations qui le rendent plus intéressant à conduire activement: stabilisateur plus épais et ressorts plus souples à l’avant, raffermis à l’arrière. Meilleur ressenti grâce à un volant mieux ancré et moins incliné de 2°. La suspension se désunit encore lorsque la chaussée se dégrade. Un SUV pour les pays qui se traversent sur du billard sans nids de poule...

  • Sécurité

    Crahstests US (NHTSA, IIHS) et européens (N-CAP) réussis. Le RX a 5 étoiles et d’excellents scores N-CAP. Face aux références récentes, le 450h ne protège pas tout à fait aussi bien ses occupants, mais blessera moins un piéton et ce, sans capot à déploiement actif. Il avait déjà 2 airbags de genoux en 2008. Pré-crash avec détection véhicules et piétons PCS, alerte de louvoiement, franchissement de ligne et aide au maintien en ligne avancé LDA/LKA, régulateur de distance ACC, lecture de la signalisation de série.

  • Confort

    Opter pour des roues de 20” répond à une mode qui complique le filtrage sur mauvaise route. Dommage car le RX aurait pu tenter le sans faute, tant il reste la référence en insonorisation et confort d’habitacle ! La sellerie et les matières sont somptueuses. L’accès à bord s’avère aisé partout. Les assises avant ont été abaissées de 19 mm et le volant, «verticalisé», se présente plus près du conducteur. Redessinés, le tableau de bord et la console achèvent de donner la sensation d’être dans un SUV plus dynamique.

  • Sens pratique

    Le RX en est à sa 4e génération. La plateforme K sur laquelle il est charpenté s’est allongée de 50 mm sur l’empattement. En longueur hors tout, le nouvel RX fait 120 mm de plus que son prédécesseur, en ne s’élargissant que de 10 mm. Le gros bénéfice se concentre sur l’espace aux jambes à l’arrière, à cumuler avec l’avantage d’une banquette asymétrique coulissante sur 120 mm ! Le coffre gagnerait une quarantaine de litres en configuration 5 places. Porte-gobelets et rangements dignes du nom.

  • Budget

    Le 450h de base est vendu 62.450 €. Le Business Edition de lancement à prix net vaut 200 € de plus et offre la peinture métal, les sièges en cuir chauffants et ventilés (AV), l’accès aisé et les mémoires côté conducteur, les capteurs de parking (AV & AR), un rangement dans l’accoudoir AR et le hayon électrique. C’est ce que demandent les marques allemandes pour leur 3 litres turbo Diesel automatique moins équipé. Fiscalement plus avantageux (ATN, Flandre), les hybrides rechargeables sont 10.000 € plus chers.

Lexus RX 450h : Question de style
Conclusion / Lexus RX 450h : Question de style

Sur le marché des SUV hybrides, le Lexus RX 450h conforte la place originale de son prédécesseur. En offrant la force soyeuse d’un gros V6 à essence qui, grâce à la fée électricité, n’exige pas plus de carburant qu’un gros Diesel. Bien sûr, cette forte cylindrée lui vaut de payer les taxes de circulation plein pot, à Bruxelles et en Wallonie surtout. Mais il se rattrape sur les émissions de CO2 qui lui permettent d’acquitter un Avantage de Toute Nature (ATN) plus light. Le 450h c’est aussi une insonorisation véritable, un équipement de base somptueux, une qualité irréprochable et, surtout, un standing digne de ses concurrents les plus huppés, à des prix beaucoup plus sympathiques, le tout assorti d’une garantie plus étendue. Enfin, il reste le seul full hybrid – sauf le Range Diesel Hybrid, dans le rôle du retardataire égaré… – devant des rivaux qui ont tous échoué et qui se sont rabattus vers le Plug-In que Toyota/Lexus considère comme un pis aller. Tout simplement parce que, dans la vraie vie, le plus qu’un PHEV peut offrir par rapport à un full hybrid – la performance mais pas la frugalité en carburant fossile, surtout si on néglige de le brancher à l’arrêt – n’est pas justifié par sa cherté. Et dès lors impossible à amortir. Le RX 450h peut donc, sans se surestimer, ravir 4,5% du marché belge du SUV Premium (évalué à 8.400 unités en 2016), sachant que ce segment reste massivement dévolu au Diesel et qu’il est entrepris par des PHEV trop chers.

Lire la suite? Téléchargez GRATUITEMENT l'essai complet!

NEWSLETTER

Les concurrentes