Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

MY GREEN CAR

Tout sur les voitures "vertes" dans MY GREEN CAR

DECOUVRIR

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai détaillé / Mercedes GLC 220d : métamorphose

Mercedes remplace son anguleux et presque caricatural GLK par le GLC, au style plus conventionnel. Le caractère de la voiture a-t-il subi la même métamorphose ?

Prix
NC
  • Avis Rédaction 15.25/20

Sommaire :

Mercedes a lancé le GLK en 2008 au salon de Pékin, dans le but évident de s’emparer d’une part d’un marché en forte croissance, celui des SUV moyens «premium». Pour le dire autrement, il s’agissait de la réponse de la marque à l’étoile aux BMW X3 et Audi Q5, mais elle n’a pas rencontré le même succès que ses concurrents. L’engin ne manquait certes pas de qualités, au premier rang desquelles un confort de haut niveau et un comportement plaisant, mais souffrait de certains handicaps, comme un coffre trop petit, des portes arrière étroites et un look pour le moins caricatural, avec un pare-brise presque vertical et de nombreux angles vifs.

Et voilà que Mercedes-Benz refait une tentative avec le GLC. Nouvelle stratégie de marketing oblige, cette nouveauté reçoit une dénomination chargée d’éclaircir son positionnement. Les lettres GL signifient que nous sommes en présence d’un SUV ou d’un crossover, tandis que le C indique qu’il s’agit d’un véhicule qui s’inscrit dans le même segment que… la Classe C, évidemment! Le GLC reprend d’ailleurs toutes les techniques de l’actuelle Classe C. Le style extérieur change du tout au tout, avec des formes arrondies beaucoup plus consensuelles, mais qui présentent aussi moins de caractère que celles du GLK. Après le GLE Coupé, qui singe sans fausse honte un certain BMW X6, voici le GLC, qui se caractérise par des détails stylistiques s’inspirant à l’évidence de ce qui se fait dans un autre grand groupe allemand. Car ce GLC, surtout vu de trois quarts arrière, fait penser à un Volkswagen Touareg ou à un Porsche Cayenne…

  • Confort de haute volée
  • Comportement dynamique plaisant
  • Nettement plus habitable que le GLK
  • Equipement de sécurité high-tech
  • Possibilités de personnalisation
  • Boîte 9 automatique très réussie
  • Coffre «secondaire» difficile d’accès
  • Tarif «premium»
  • Inégalités isolées mal digérées
  • Quid de la rigidité de structure à l’avant?
  • Direction trop peu informative
  • Planche de bord laquée «piano» griffable

Rédigé par le

Les concurrentes