Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

SUV DAYS le 11 & 12 mai 2019 - les inscriptions sont ouvertes!

SUV DAYS le 11 & 12 mai 2019 - les inscriptions sont ouvertes!

Je m'inscris >>

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai détaillé / BMW X4 XDrive 35i

BMW reprend la recette du X6 et l'applique une taille en dessous avec le X4. Un SUV qui se donne des airs de coupé et qui nous promet du bon temps à son volant. Voyons ça...

Prix
NC
  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

Le X4 est né en terre américaine; il est construit dans l'usine BMW de Spartanburg, en Caroline du Sud, aux États-Unis. C'est également de là que sortent les X3, X5 et X6. L'usine produira aussi le X5 hybride rechargeable (Plug-in) et le futur gros SUV de la marque, le X7. BMW a récemment annoncé qu'il allait investir un milliard de dollars dans cette fabrique américaine d'ici à 2016, afin d'augmenter sa production de 50%, pour passer de 300.000 à 450.000 unités par an. Bref, chez BMW, SUV (Sport Utility Vehicle), SAV (Sport Activity Vehicle) et SAC, c'est une affaire qui roule! Pour concevoir un petit frère au X6, les ingénieurs ne sont pas partis d'une feuille blanche: ce nouveau modèle partage ses dessous avec le X3. Il s'en différencie par des réglages de châssis plus dynamiques et, on l'a déjà mentionné, par une carrosserie au profil de coupé.

La mécanique : 133/160

Cette version 35i ne manque pas de puissance! Ces performances sont de haut niveau et on apprécie aussi le caractère de son 6 cylindres à la fois souple et discret dans le bas du compte-tours, et vif et mélodieux à haut régime. Ce 6 cylindres en ligne est par ailleurs associé à une boîte automatique qui ne mérite que des louanges. Et, cerise sur le gâteau, la consommation est plutôt raisonnable eu égard au gabarit et aux performances de l'engin.

La tenue de route : 118/160

Malgré son profil de coupé, ce «SAC» reste lourd et haut perché. Mais les ingénieurs sont parvenus à défier les lois de la physique: le X4 présente un comportement étonnamment agile pour son gabarit. Le bon châssis, la transmission intégrale, la direction active et les aides électroniques concourent à offrir une tenue de route très efficace. Et le comportement est facile à appréhender vu l'équilibre très neutre du véhicule. Par contre, les freins ne tiennent pas longtemps...

La sécurité : 151/200

Le X4 n'offre pas plus d'airbags qu'un autre véhicule. Mais ce modèle nous permet de voir la route de haut et d'anticiper certains dangers du trafic, en ville comme sur les grands axes. Cette nouvelle BMW peut bien sûr s'offrir les dernières assistances à la conduite. On pense aux surveillant d'angles morts et alerte de sortie de voie involontaire ou à l'avertisseur de collision imminente avec freinage automatique à basse vitesse. Et ce gros véhicule met ses passagers à l'abri des chocs.

Le confort : 158/200

La suspension Sport montée sur notre véhicule d'essai n'a rien de caricatural. Sa fermeté n'est franchement pas excessive et le compromis confort/tenue de route est même réussi. L'amortissement piloté proposé en option devrait toutefois assurer un confort encore plus ouaté. L'insonorisation est très bonne et ce SUV/coupé offre suffisamment de place pour 4 adultes. À l'avant, nous vous conseillons les sièges sport optionnels, qui offrent un bon soutien.

Le sens pratique : 119/160

La poupe effilée du X4 limite la visibilité vers l'arrière et rend l'accès aux places du second rang moins aisé que dans le cas d'un X3. Le coffre plus bas perd aussi en volume de chargement. Mais si le X4 est un peu moins pratique qu'un SUV classique, il est revanche bien plus fonctionnel qu'un coupé. L'habitacle offre aussi suffisamment de possibilités de rangement et sa finition est bonne, malgré quelques plastiques durs dans les parties les moins visibles du mobilier.

Le budget : 75/120

Le budget, c'est le point sensible du véhicule... Le X4 est un objet de mode et de luxe, tarifé au prix fort. L'engin est même environ 4.000 euros plus cher qu'un X3, qui ne brade pourtant pas ses prix. Et la liste interminable d'options du modèle peut vite porter la note à un niveau indécent. C'est sûr, le X4 exige de l'argent! Mais son puissant moteur 35i se nourrit à l'essence «ordinaire» et ne consomme pas trop malgré ses hautes performances. Ouf!

Conclusion : 754/1000

Pour certains, le X4 constituera la synthèse idéale: plus dynamique qu'un SUV, plus fonctionnel qu'un coupé et moins arrogant que le X6. Les détracteurs du genre dénonceront un véhicule moins sportif qu'un coupé et moins apte à quitter le bitume qu'un SUV. Mais tous devront bien admettre que le X4 est un engin original et très technologique, qui se joue des lois de la physique pour procurer un comportement très dynamique malgré son gabarit. Bien sûr, il conserve un côté «m'as-tu vu» et se vend au prix fort. Mais cet engin saura séduire les clients nantis désireux de voir la route de haut tout en la vivant intensément au volant. Nous pensons que l'affaire est dans le «SAC» pour la dernière BMW née sous «X»...

L'essai complet est disponible dans votre Moniteur Automobile 1582 du 20 août 2014.

Dans cet article : BMW, BMW X4

Rédigé par le

Les concurrentes