Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.
Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

Scoops / Mercedes, la fin des breaks en 2030

Rédigé par Frédéric Kevers le

Mercedes pourrait être le premier constructeur à ne plus proposer de modèles breaks dans sa gamme, dès 2030, la Classe E break étant la dernière à résister.

Sommaire :

La gamme Mercedes ne devrait plus comporter le moindre break d’ici 2030 avec le renouvellement prévu de la Classe E qui sera la dernière à proposer cette variante de carrosserie au catalogue de la marque à l’étoile. Première à disparaître, la Mercedes CLA Shooting Brake ne sera pas renouvelée en 2025, sonnera ensuite le glas pour la Classe C break et enfin la Classe E break à la fin de la décennie. Une décision à mettre sur le compte de la rationalisation imposée par le coût de développement de plateformes pour les véhicules électriques.

>> Lisez aussi – Mercedes veut supprimer les boîtes manuelles

SUV-sedan

Cependant, Mercedes est conscient que le break conserve un certain attrait pour une frange de sa clientèle et réfléchit à différentes alternatives pour conserver ces clients en ses rangs. L’une des options envisagées serait un SUV-Sedan haut de gamme qui combinerait les avantages du SUV au dessin d’une berline. Après le SUV-Coupé, le SUV-Sedan, dont l’architecture « haute » favorise l’intégration des batteries.

>> Lisez aussi - Mercedes C300 d Break - essai détaillé Moniteur Automobile

Décision définitive ?

La question est de savoir si cette décision est irrévocable. Dans l’absolu, il est vrai que les gens qui clament leur amour pour les breaks (de chasse) sont plus nombreux que ceux qui signent effectivement un bon de commande pour ce type de carrosserie. Toutefois, l’argument d’une forme qui ne soit pas adaptée à la voiture électrique est fallacieux et ne tient pas la route. Si on peut faire une berline « classique » électrique, on peut faire de même avec un break sans qu’il ne s’agisse d’un SUV… à l’instar de la Porsche Taycan Sport Turismo par exemple.

En outre, un break sera toujours plus intéressant en matière de SCx qu’un SUV, même à Cx identique, pour favoriser la consommation, sans compter qu’il est généralement plus léger que le SUV équivalent. Par contre, vendre un break rapporte moins d’argent que de vendre un SUV du même segment… et là on trouve un argument plus probant, mais beaucoup moins sexy, pour justifier l’arrêt du break dans la gamme d’un constructeur. CQFD ?

 

Web Editor

Actus

Dernières actualités recommandées

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.