Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Nouveaux modèles / Touring Superleggera présente la Sciàdipersia Cabriolet à Genève

Le carrossier milanais Touring Superleggera exposera la version décapotable de la Sciàdipersia au salon de l'automobile de Genève (7-17 mars). À l’image du coupé, il est basé sur la Maserati GranCabrio.

Sommaire :

La Touring Superleggera Sciàdipersia Cabrio bénéficie d’un V8 italien atmosphérique qui grimpe avec empressement dans les régimes. Et il sera plus facile d’en profiter à ciel ouvert avec ce cabriolet. Bien sûr, cela est également possible dans la Maserati GranCabrio elle-même, mais Touring rend cette expérience un peu plus exclusive avec une Sciadipersia entièrement personnalisée.

Plus de chrome

Le coupé Sciàdipersia a été présenté à Genève l’année dernière, c’est donc au tour du cabriolet. Touring Superleggera avait construit ce modèle dans une édition limitée en hommage à la Maserati 5000GT — un coupé à moteur de course — commandée par le Shah d’Iran en 1958 chez Maserati et Touring. Tout comme le coupé est basé sur le GranCoupé, Touring utilise la GranCabrio avec son toit en tissu pour la version à quatre places découvertes. Par rapport au coupé, le patron du design belge de Touring, Louis de Fabribeckers, a apporté quelques modifications au nez, avec une plus grande utilisation de chrome sur la calandre. Privilège de ce genre de spécimen, il s’agit peut-être d’une coquetterie exclusive de cet exemplaire, car les Sciàdipersia sont entièrement personnalisées. Touring propose une production limitée jusqu’à 15 exemplaires, coupés et cabrios compris.

Six mois de travail

Mécaniquement, rien ne change : le V8 de 4,7 litres continue d’apparaître avec 460 ch. Touring maintient ses prix à discrétion des clients, mais avec un tout nouveau corps en aluminium et carbone, le meilleur cuir et d’innombrables heures de travail manuel, la facture augmente rapidement. Le carrossier estime la durée de production à 6 mois.

Rédigé par le

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.