Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.
Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

Que recherchez-vous ?

Nouveaux modèles / Range Rover : bain de boue et jacuzzi (+prix)

Le croisement ultime entre une limousine et un tout-terrain. La cinquième génération du Range Rover veut à son tour résoudre cette quadrature du cercle. S’il est très reconnaissable, ce Range est entièrement nouveau. Et en 2024, il sera même décliné en variante électrique.

Sommaire :

Dans les années 1960, Rover avait été particulièrement inspiré en entamant le développement du premier Range Rover, un modèle qui débarquait en 1970 sur le marché. En proposant un tout-terrain possédant le luxe et le raffinement d’une grande berline, le constructeur britannique posait les bases d’un nouveau type de véhicule qui allait devenir au 21e siècle un objet de luxe prisé des nantis. Qu’il s’agisse de la Porsche Cayenne, de la BMW X5 ou de la Bentley Bentayga, tous ces modèles sont redevables au Range Rover originel. Aujourd’hui encore, cette icône est l’étalon-or du genre. Et logiquement, Jaguar-Land Rover se montre particulièrement prudent quand il s’agit d’y toucher. D’autant plus qu’avec son tarif dépassant les 100.000 euros, le Range est de loin le modèle le plus rentable du constructeur indo-britannique.

C’est lorsque l’on scrute ce Range Rover de la cinquième génération, baptisé L460, aux côtés de son prédécesseur que l’on comprend qu’il ne s’agit pas d’un simple remodelage. Le concept global a été conservé quasiment à l’identique avec un porte-à-faux avant réduit, une poupe allongée, un capot moteur enveloppant, une ligne de ceinture ascendante, une ligne de pavillon légèrement fuyante et des encadrements de vitre noirs. Ce Range reste donc reconnaissable à des kilomètres. Du Velar, plus compact, il reprend les poignées affleurantes et la calandre de radiateur finement intégrée. À l’arrière, il est impossible de confondre les générations du Range puisque les blocs optiques verticaux ont été remplacés par des optiques noires en forme de C intégrant des LED invisibles.

La ligne d’épaule se différencie avec des vitres et des panneaux de porte désormais affleurants. Un détail qui étire visuellement la silhouette de ce Range, un effet renforcé par les panneaux de carrosserie en aluminium à l’apparence à la fois massive et sobre, mais également les roues repoussées vers l’extérieur et qui remplissent mieux les passages de roue.

2022 Range Rover

Six ou huit cylindres

Ce nouveau Range repose toujours sur une structure en métal léger, mais il s’agit d’une nouvelle plateforme, baptisée MLA Flex. Initialement, le constructeur avait l’intention d’utiliser cette plateforme en primeur sur une toute nouvelle Jaguar XJ entièrement électrique. Mais ce modèle a disparu des plannings en début d’année. Le Range Rover est donc le premier modèle à utiliser cette architecture. Il sera suivi de la variante Sport. Et au cours de la seconde moitié de la décennie, tous les modèles du groupe JLR reposeront sur une variante de cette plateforme.

L’information la plus importante est que cette architecture peut être utilisée pour les VE. Et d’ailleurs, un Range électrique débarquera en 2024. L’arrivée future d’une batterie explique l’allongement de l’empattement de 7,5 centimètres par rapport à la génération précédente. Pour offrir à ce colosse une autonomie correcte, cette batterie devra être assez généreuse en kWh. L’un des ingénieurs du projet nous a confié qu’il s’agira de l’une des plus grosses batteries du marché. Nous ne serions pas étonnés de voir ce Range accueillir un bloc-batterie dépassant les 100 kWh.

En attendant, il est proposé en motorisations Diesel et à essence. Pour les deux carburants, l’offre débute avec un 6-cylindres en ligne de la famille Ingenium. Tous deux peuvent compter sur une assistance électrique de 48 V. La gamme comprend aussi un V8 bi-turbo à essence de 4,4 litres, d’origine BMW, et deux variantes PHEV. Ces dernières ne reposent plus sur un bloc 4-cylindres mais bien un 6-cylindres (à essence). Ces hybrides disposent d’une batterie de 38,2 kWh, ce qui leur permet de parcourir en mode électrique quelque 100 km et de délivrer une puissance systémique de 440 ou 510 ch. Comme chez BMW, le V8 affiche une puissance de 530 ch. Au moment de mettre sous presse, les valeurs de performance des 6-cylindres n’étaient pas encore connues.

2022 Range Rover

Encore plus grand écart

Ce qui a toujours différencié le Range Rover, c’est son impressionnante capacité à combiner un luxe somptueux aux aptitudes tout-terrain d’un vrai 4x4. Le Range de cinquième génération entend bien rester magistral en dehors des sentiers battus. Il se distingue ainsi par une garde au sol de quasiment 30 centimètres, auxquels il est possible d’ajouter encore 14,5 cm avec la suspension pneumatique adaptative. Les prises d’air sont logées en hauteur, ce qui permet au Range de franchir un gué de 90 centimètres de profondeur. Avec ses angles de fuite et d’approche de respectivement 34,7 et 29 degrés, il peut se jouer des terrains accidentés. Il dispose aussi d’un embrayage multidisque pouvant être verrouillé. Le différentiel arrière peut aussi être bloqué. L’ensemble se contrôle à l’aide du bien connu système Terrain Response, qui propose six modes préprogrammés. Sur l’asphalte, la transmission aux roues avant est automatiquement laissée de côté afin de conserver une consommation raisonnable.

Au plan mécanique, ce nouveau Range dispose aussi de roues arrière directrices, ce qui lui permet de se contenter du diamètre de braquage d’un Evoque. Il est aussi doté de barres antiroulis adaptatives et déconnectables, et peut ainsi faire un grand écart encore plus important entre le dynamisme sur le tarmac et les aptitudes en tout-terrain. Toute cette belle mécanique peut compter à elle seule sur pas moins de 70 microprocesseurs.

Et nous n’avons pas encore abordé le sujet des assistances électroniques. Afin d’optimaliser le confort acoustique, le Range Rover ne se contente pas du double vitrage puisqu’il fait appel à un dispositif de neutralisation active du bruit. Des micros captent les bruits extérieurs indésirables et les haut-parleurs logés dans l’habitacle génèrent alors une onde sonore inverse, ce qui a pour effet de créer un silence dans l’espace intérieur. Les phares matriciels intègrent 1,2 million de miroirs microscopiques pouvant illuminer simultanément pas moins de 16 objets. Ce Range Rover dispose aussi sur son toit de deux petits ailerons de requin qui intègrent les caméras et le récepteur 5G. Il peut aussi être mis à jour à distance et bénéficier par la même voie de fonctions additionnelles, à l’instar de ce que fait Tesla depuis un certain temps déjà.

2022 Range Rover

Comme chez Rolls et Bentley

Land Rover entend exploiter au maximum le potentiel de son enfant prodige, et propose ainsi notamment des habillages sur mesure réalisés par la division SVO (Special Vehicle Operations) de l’entreprise. Un ciel de toit garni de cuir? Des boutons en céramique sur la console centrale? Des jantes de 23 pouces? Pas de problème. Et comme chez Rolls-Royce et Bentley, l’habitacle peut être luxueusement personnalisé, avec une facture évidemment à l’avenant.

À l’instar de la génération précédente, ce Range Rover est aussi proposé avec un empattement allongé (de 20 centimètres), mais aussi deux sièges arrière individuels offrant plus d’un mètre d’espace aux jambes, avec une petite table entre ces sièges. Pour la première fois, une version sept places est disponible, avec deux sièges d’appoint dans le coffre. Ces sièges, nous n’avons pas encore pu les découvrir, mais ils ne devraient pas être pensés pour accueillir des adultes.

La production débutera à Solihull, près de Birmingham, juste après la fin de l’année. Les prix du nouveau Range Rover débutent à partir de 123.800 euros. 

2022 Range Rover

 

Journaliste AutoGids/AutoWereld

NEWSLETTER

Actus

Dernières actualités recommandées

Trouvez l'assurance qui vous convient.
  • Trouvez l'assurance qui vous convient.

  • Le Moniteur Automobile, en partenariat avec Hopala, vous aide à trouver l'assurance auto qui correspond le mieux à vos besoins.

  • Commencer la recherche

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.