Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Nouveaux modèles / Range Rover Evoque : Nouveau, mais pas si différent

Sortie prévue : 30.03.2019

Après 8 ans de carrière, le Range Rover Evoque cède sa place à une vraie deuxième génération. Fidèle à ses canons esthétiques, il s’annonce plus pratique, luxueux et dynamique.

Sommaire :

Esthétiquement, on ne peut pas dire que le nouveau Range Rover Evoque a fondamentalement changé. Il ressemble à s’y méprendre à la première génération, mais avec une touche d’influence en provenance du Velar. Cela dit, il ne faut pas s’y tromper : presque toutes les pièces et composants de la voiture sont inédits, à l’exception des charnières de porte… L’allure générale caractérisée par la ceinture haute et la ligne de toit légèrement descendante ont été conservés afin de continuer à donner au modèle une silhouette de coupé. Pour l’heure, Land Rover ne parle que de la version 5 portes, mais pas encore d’un probable retour de la version 3 portes cabrio qui n’a apparemment pas été si bien accueillie que cela par le marché.  À l'avant, les optiques Matrix font leur apparition tout comme la technologie LED à l’arrière. Notons encore le souci du détail comme les emboutissages de portes, les poignées électriques rétractables ou encore les finition « cuivre » qui sont l’apanage de certaines finitions.

Plus spacieux, plus luxueux

Les dimensions extérieures sont pratiquement inchangées. L'empattement progresse d’à peine 2,1 centimètres, ce qui amène un peu plus d’espace à l’intérieur selon Land Rover. Ce serait surtout profitable aux passagers arrière au niveau des genoux. L'espace de chargement aurait, lui, augmenté de 10%  pour atteindre 591 l. Bref, il y aurait donc même assez de place pour les clubs de golf à présent. La banquette arrière rabattable (40/20/40), permet d’accroître le volume à 1383 l. On notera aussi un progrès sur les compartiments de rangement qui offrent beaucoup plus d'espace. Il y a même de la place pour une grande bouteille sous l'accoudoir.

L’organisation et la présentation de l’habitacle est évidemment aussi plus luxueuse et moderne. Les revêtements des sièges donnent par exemple le choix de tissus recyclés en plus du cuir. Le système d’info-divertissement est assuré par le « Touch Pro Duo » initié par le Velar et connu depuis sur d’autres modèles. L’instrumentation est elle aussi à présent entièrement numérique. La fonctionnalité Smart Settings utilise l'intelligence artificielle de façon à ce que la voiture apprenne les préférences du conducteur (via le smartphone) et ajuste automatiquement la position du volant et du siège, les réglages de la climatisation ou opère des choix musicaux.

Première Land Rover 48 Volts

Cela dit, les Anglais ne dévoilent pas encore tout leur jeu lors de cette première présentation. En effet, à côté des moteurs classiques essence et Diesel de la famille Ingenium (3 et 4 cylindres), l’Evoque héritera aussi d’une version hybride sans doute rechargeable (2019-2020). En attendant, le dispositif de micro-hybridation MHEV sera disponible dès le lancement. Pour rappel, il s’agit d’une hybridation légère dotée d’un dispositif 48 Volts, ce qui constitue aussi une première pour la marque. Lorsque la vitesse est inférieure à 17 km/h, le moteur est coupé dès que le conducteur appuie sur la pédale de frein. Et à l’accélération suivante, l'énergie cinétique stockée est utilisée pour aider le moteur thermique et réduire la consommation de carburant. Jusqu'à 5,7 l/100 km selon le cycle WLTP soit 149 gr/km de CO2.

En tout terrain

Le nouvel Evoque est évidemment livré avec le fameux Terrain Response 2 hérité des grands frères. Le système laisse le choix entre les modes confort, sable, herbe, gravier, neige, boue et rocher. Un sacré choix donc, mais qui peut être simplifié au maximum avec la fonction automatique qui juge de la nature du sol. Améliorées, les capacités offroad autorise à présent le franchissement de gué de 60 cm de profondeur, soit 10 cm de mieux. Autre raffinement que les propriétaire utiliseront sans doute peu : le capteur optionnel à ultrasons Wade Sensing évaluent la profondeur du gué de sorte que vous puissiez toujours enclencher la marche arrière si jamais ça ne le faisait pas.

Des caméras partout

Plus utile sans doute est le dispositif de détection des grosses pierres ou, plutôt, des bornes ou autres gros plots de béton qui jonchent nos villes ce qui évitera qu’on détériore les boucliers ou bas de caisse. Le système Ground View permet de voir quant à lui ce qui se passe sous le capot ou presque puisque l’image qui est reconstituée permet de voir le sol comme s’il n’y avait ni capot, ni moteur. Bonne pioche également : le rétroviseur intérieur qui peut se transformer en écran si d’aventure la vue vers l’arrière était entravée. Comment ça marche ? Et bien avec la caméra arrière, tout simplement. Bref, le Range Evoque justifie par tous ses raffinement des tarifs supérieurs, mais dont nous n’aurons connaissance que plus tard. Les commandes peuvent toutefois déjà être passées pour des premières livraisons estimées à fin mars.

Rédigé par le

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.