Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Nouveaux modèles / Land Rover Defender : Conserver l’esprit

Comment renouveler une légende ? Voilà le problème avec lequel Land Rover s’est débattu durant des dizaines d’années. Mais aujourd’hui, le nouveau Defender est arrivé.

Sommaire :

Le Land Rover Defender avait 70 ans lorsque le dernier exemplaire est tombé de chaîne l’an dernier. Les fanatiques ont versé des torrents de larmes et quelques «special editions», construites presque entièrement à la main, ont été produites (avec des prix en rapport), mais aujourd’hui, tout cela appartient au passé : place au nouveau Def'. À côté du luxe et du raffinement de la famille Range Rover, du confort et du sens pratique des Discovery, le nouveau Defender est à la base d’une troisième famille de véhicules qui mise avant tout sur les aptitudes au tout terrain et la durabilité (dans tous les sens du terme).

Simple et pratique

Le premier Defender commercialisé sera le 110, comprenez le 5 portes à empattement long. Il sera suivi du 90, le Defender «court» à 3 portes. Dans le courant de l’année prochaine arriveront les versions utilitaires. Land Rover a vraiment voulu mettre l’accent sur le sens pratique. C’est possible grâce au sélecteur de la boîte automatique monté au tableau de bord, ce qui a permis d’installer entre les sièges avant soit un large espace de rangement, soit un siège d’appoint pour un troisième occupant, à condition toutefois que ce dernier ne soit ni trop grand ni trop corpulent.

Debout à l’arrière

Derrière la banquette, le coffre peut accueillir 1075 l de bagages. Banquette repliée, le volume utile est plus que doublé : 2380 l. La structure du véhicule est en aluminium et on retrouve aux bords du toit les légendaires petites fenêtres latérales. Un toit panoramique est proposé en option, ainsi qu’un toit en toile enroulable, ce qui permet aux occupants de la banquette de se tenir debout s’ils le désirent. Chez Land Rover, on appelle ça full safari experience…

Prêt à tout

La charge utile du nouveau Defender s’élève à 900 kg et le toit peut supporter jusqu’à 300 kg en statique (ce qui permet de dormir dans une tente de toit, par exemple) et 168 kg en dynamique. Le constructeur annonce une hauteur guéable de 900 mm et un poids tractable de 3.720 kg. Quant au poids du 90, il est compris entre 2,1 et 2,2 T. Le Def' court mesure 4,58 m de long (roue de secours comprise) et près de 2 m de large et de haut. Quant aux suspensions, exit les essieux rigides : toutes les roues sont indépendantes ! L’architecture est similaire à celle du Discovery. De série, la suspension est 100% mécanique, mais une pneumatique sera proposée en option.

Moderne

Le nouveau Defender a beau avoir l’air simple et costaud, il n’en recèle pas moins les techniques les plus modernes. Il utilise la plateforme Land Rover pour le XXIe siècle, l’Electronic Vehicle Architecture de deuxième génération (EVA 2.0). Deux moteurs à essence et deux Diesel seront proposés dès le lancement. Les Ingenium Diesel sont des 4 cylindres de 200 (D200) ou 240 ch (D240). Le 4 cylindres à essence de la même famille (P300) délivre 300 ch avec l’aide de son turbocompresseur à double entrée.

Hybride

Au sommet de l’offre, le moteur mild hybrid est un nouveau 6 cylindres en ligne suralimenté par un turbocompresseur à double entrée et un compresseur électrique 48 V. De quoi sortir 400 ch et 550 Nm de couple ! Une batterie lithium-ion 48 V récupère l’énergie en phase de ralentissement pour alimenter l’alternodémarreur qui assiste le moteur thermique en cas de besoin. Par rapport au P300, les performances font un bond en avant : 2 s de moins sur l’exercice du 0 à 100 km/h (6,1 contre 8,1), pour une consommation de carburant un peu moindre. L’an prochain débarquera une version P400e PHEV (hybride rechargeable) à propos de laquelle le constructeur n’a pas encore dit grand-chose. Tous les moteurs sont accouplés à une boîte de vitesses automatique à 8 rapports d’origine ZF, avec deux réductions finales, de manière à disposer de rapports longs (pour la route) et courts (pour le tout terrain).

Geek

Sous ses airs rustiques, le Defender est un ordinateur sur roues, avec ses 14 modules électroniques pouvant être mis à jour à distance (software-over-the-air). À l’intérieur, la connectivité et l’infodivertissement de dernière génération sont disponibles, dans le droit fil de ce que l’on trouve à bord des autres modèles de la marque. Grâce à des caméras, le ClearSight Ground View et le ClearSight Rear View aident à mieux percevoir ce qui se passe sous et derrière le véhicule. Très utile en tout terrain. Dès le lancement, le nouveau Defender pourra recevoir de très nombreux accessoires pour le personnaliser. Parmi ceux-ci, si on le souhaite, on peut (dé)verrouiller son Defender à l’aide de sa montre personnelle étanche, connectée électroniquement au véhicule.

Rédigé par le

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.