Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Black Friday

Offre Black Friday : -20% sur votre abonnement annuel !

J'en profite

Nouveaux modèles / KTM renouvelle sa X-Bow et la baptise GTX

Après 14 ans de bons et loyaux services, la KTM X-Bow a enfin droit à une descendance. Née barquette extrême, elle se réinvente super-sportive fermée et profilée, directement inspirée de la compétition.

Sommaire :

Initialement, le spécialiste autrichien de la moto KTM avait créé la X-Bow (lisez Cross-Bow, ndlr) avec la volonté de rencontrer les points forts de la moto – légèreté, agilité et conduite à ciel ouvert et casqué – aux avantages d’une auto – stabilité, position assise, sécurité – tout en en partageant les plaisirs avec un passager si le cœur vous en disait. Développée en collaboration avec Dallara – spécialiste des voitures de compétition à coque carbone - avec un moteur 2.0 turbo 4 cylindre d’origine VW, la X-Bow franchit un cap important avec cette nouvelle version, désormais très éloignée du modèle originel.

5 cylindres et un toit

Toujours articulée autour d’une monocoque en carbone pesant à peine 80 kg, la X-Bow GTX – tel est son nom – troque le quatre cylindres pour un cinq en ligne, d’origine Audi et associé à une boîte de vitesses séquentielle originale, et emballe le tout dans une carrosserie fermé dérivée de la version de compétition GT2.

Si le moteur est bien connu des amateurs d’Audi TT-RS, le 2.5 TFSI est ici porté à 530 ch. De quoi assurer un rapport poids/puissance tout juste inférieur à 2 kg/ch puisque la GTX est annoncée à 1048 kg sur la balance. Une puissance explosive toujours transmise exclusivement aux roues arrière par l’intermédiaire d’une boîte séquentielle actionnée électriquement, de manière à se débarrasser de toute la machinerie hydraulique habituelle, pour une transmission plus efficace, légère et rapide.

Inspirée de la compétition

Mais au-delà de ces évolutions mécaniques, c’est sur le plan visuel que la X-Bow change du tout au tout. Si l’on reconnaît vaguement la cellule centrale de la version « fermée » du modèle d’origine, tout le reste de la carrosserie présente un dessin plus élancé et aérodynamique, directement issu des développements dont a bénéficié la GT2 destinée à la compétition.

On retrouve fort logiquement nombre d’éléments de cette dernière dans la GTX : réservoir intégré de 120 l, direction à assistance électrique paramétrable en trois positions, pédalier intégré à une « pedal box » qui permet de le régler avec finesse pour une position de conduite idéale, disques de 378 mm de diamètre pincés par des étriers à 6 pistons à l’avant et 355 mm et 4 pistons à l’arrière, suspensions réglables Sachs, rétroviseurs remplacés par des caméras ou encore l’énorme aileron arrière aux mats en col de cygne typiques de nombreux modèles de compétition depuis quelques années. Plus de conduite à ciel ouvert, mais casque conseillé malgré tout donc !

Cette sportive autrichienne née pour la piste devrait offrir des sensations brutes de décoffrage rares dans le segment au bénéfice de son moteur musical, de sa compacité et de sa légèreté… inversement proportionnelle à son prix : 230.000 € !

 

Web Editor

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.