Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Ma nouvelle voiture au meilleur prix. Découvrez toutes les remises du moment sur Autopromos.

Ma nouvelle voiture au meilleur prix. Découvrez toutes les remises du moment sur Autopromos.

J'en profite

Nouveaux modèles / Kia Stinger : essayée avec plaisir

Sortie prévue : 01.11.2017

La « GT » de Kia s’appelle Stinger. Cette berline 5 portes au profil de coupé est la plus puissante et la plus sportive des Kia jamais produites. Et nous avons déjà pu la conduire sur piste en Corée.

Sommaire :

Kia lancera fin 2017 sa Stinger. Cette 5-portes s’offre uniquement des moteurs turbo et, surtout, la propulsion pour un plaisir de conduite érigé en priorité. Élégamment dessinée par le Français Grégory Guillaume, sous la houlette de Peter Schreyer, cette berline n’est pas trop éloignée du concept GT de 2011. Kia a donc franchi le pas en produisant ce modèle sportif. L’idée sous-jacente de la Stinger (4,83 m) est celle d’une Gran Turismo capable de longues distances rapides avec 4 personnes à bord. Quant à sa mise au point, elle est le fruit du travail d’Albert Biermann, ingénieur allemand qui, jusqu’il y a 20 mois d’ici, dirigeait le département «M» de BMW.

Turbo !

La Stinger proposera un choix de deux moteurs à essence turbocompressés et d’office associés à une boîte automatique à 8 rapports maison. Le plus petit est un 4-cylindres 2.0 l de 255 ch et 353 Nm. Le second est un V6 «Lambda» 3.3 l, fort de 370 ch et 510 Nm. Ils entraînent tous deux les roues arrière. Le V6 est annoncé à 5,1 s sur le 0 à 100 km/h, faisant de la Stinger la Kia de série la plus rapide de l’histoire. En option, les deux moteurs pourront s’associer à une transmission intégrale non permanente.

Bref essai

Nous avons pu prendre brièvement le volant de deux prototypes encore camouflés, sur la piste d’essais de Namyang, au quartier général de Kia, en Corée du Suda. Bien qu’encore en phase finale de peaufinage, les châssis des deux versions, 2.0 et 3.3, cette dernière en transmission intégrale, nous ont impressionnés. La direction s’avère aussi vive que précise et communicative et la précision dans les trajectoires est réjouissante. Ne tournons pas autour du pot : jamais une Kia n’a procuré un tel agrément de conduite.

  • Découvrez l’article dans son intégralité dans le magazine n° 1644 en librairie dès ce vendredi 13 janvier.

Dans cet article : KIA

Rédacteur en Chef Le Moniteur Automobile

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.