Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Le salon de l'auto depuis votre salon - C'est facile de choisir!

Le salon de l'auto depuis votre salon - C'est facile de choisir!

découvrir

Nouveaux modèles / La Hyundai Ioniq dévoilée

Après plusieurs dessins et des photos volées, voici les premiers clichés officiels de la Hyundai Ioniq. Cette rivale de la Toyota Prius sera à la fois disponible en hybride, hybride rechargeable et full-électrique.

Sommaire :

Elle ne devait être officiellement dévoilée qu’à la fin du mois, pour son lancement commercial sur le marché sud-coréen. Mais internet l’a prise de vitesse et voici les premiers clichés officiels de cette nouvelle Hyundai, qui veut concurrencer la Toyota Prius. Et même la surpasser, puisque l’Ioniq sera non seulement disponible en versions hybride et hybride plug-in, mais aussi en variante full-électrique. Et cette nouvelle Hyundai sera aussi commercialisée en Europe : elle fera sa première apparition publique sur notre continent en mars, lors du salon de Genève. Elle devrait ensuite donner naissance à d’autres versions hybrides au sein de la gamme Hyundai.

Multicarburant

La Hyundai Ioniq sera la première automobile à proposer 3 types de motorisations « vertes » : hybride, hybride rechargeable et 100% électrique (notons que la VW Golf fait pratiquement aussi bien : elle n’est certes pas disponible en simple hybride, mais bien en hybride plug-in, en électrique et aussi en variante CNG). Pour l’instant, Hyundai n’a livré que les détails techniques de la version hybride classique de l’Ioniq : elle associe un bloc 1.6 GDi à essence de 103 ch et 146 Nm, et un moteur électrique de 32 kW (43,5 ch) et 170 Nm. La puissance passe par les roues avant, via une boîte robotisée DCT à double embrayage et 6 rapports, adaptée à la propulsion hybride. Hyundai ne livre par contre rien concernant les émissions de CO2 du modèle.

Du plaisir au volant ?

La Hyundai Ioniq repose sur une nouvelle plateforme (qui servira aussi au Kia Niro, un petit crossover hybride prévu pour la fin de l’année) et le constructeur affirme que le châssis a été réglé pour offrir une belle agilité. Le modèle surveille aussi son poids, en faisant un usage massif d’aciers à haute résistance et d’aluminium, utilisé notamment pour la confection du capot, du hayon et des éléments de suspension. Pour améliorer l’efficacité de la tenue de route, l’Ioniq peut compter sur un train arrière multibras et un centre de gravité abaissé, grâce à l’implantation des batteries sous le plancher de la voiture.

Un habitacle classique

A bord, l’ambiance est classique : l’habitacle est moins original que celui d’une Toyota Prius. Le dessin de la planche de bord est très similaire à celui du récent Tucson, mais Hyundai annonce la présence de matériaux plus respectueux de l’environnement (espérons que ce ne sera pas au détriment de la qualité perçue). Au centre de la console centrale, on remarque également la présence d’un écran tactile pour commander le système multimédia.

Dans cet article : Hyundai

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.