Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Nouveaux modèles / GimsSwiss - Bugatti Chiron Sport : des détails qui changent tout...

Avec sa Chiron Sport, Bugatti propose une supercar encore plus aboutie, mais pas plus puissante. Pour cette mouture, c’est le comportement dynamique qui a été au centre de toutes les attentions.

Sommaire :

Au rendez-vous helvétique, Bugatti est bien évidemment présent avec une première mondiale. Il s’agit de la première déclinaison de sa Chiron. Baptisée Chiron Sport, celle-ci se distingue de la mouture originelle avec un nombre d’évolutions qui devront logiquement séduire les clients les plus exigeants et les plus fortunés.

Puissance identique

Écrivons-le d’emblée : cette Chiron Sport n’est pas plus puissante que la version normale. Sous sa robe ô combien charismatique, on retrouve toujours le bloc W16 quadri-turbo de 8 litres qui s’affiche toujours avec ses 1500 chevaux et ses 1.600 Nm de couple. Avec pareil moteur, elle serait donc toujours capable de filer à une vitesse maxi « bridée » à 420 km/h et d’affoler les chronos avec un 0 à 100 km/h en 2,4 secondes. Mais, d’après le constructeur, elle assurerait pareilles prestations avec plus de dynamisme.

Plus affûtée !

C’est bien sûr un léger gain de poids et quelques évolutions techniques qui permettent d’y arriver. Concrètement, Bugatti a rendu les amortisseurs plus fermes de 10 %, revu quelque peu la direction et optimisé la fonction « Dynamic Torque Vectoring » qui assure une meilleure répartition du couple entre les roues. Par ailleurs, en adoptant des jantes allégées au design « course » et en faisant appel à la fibre de carbone pour les bras d’essuie-glace, la barre stabilisatrice et le cache de refroidisseur d’air, la Chiron Sport accuserait 18 kilos de moins sur la balance que le modèle standard. Sur le tracé de Nardo, elle gagnerait donc 5 secondes au tour. Impressionnant ? Oui... tout comme son prix  de base de 2,65 millions d’euros. Les premières livraisons sont prévues pour la fin de l’année.

Rédigé par le

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.