Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Découvrez tous nos nouveaux produits et abonnements ‘Spécial Salon’ !

Découvrez tous nos nouveaux produits et abonnements ‘Spécial Salon’ !

découvrir

Modèles à venir / Volkswagen T-Roc cabriolet : nouvelle (petite) niche

Comme attendu, Volkswagen présente la version cabriolet du T-Roc. Il s’agit du seul SUV cabriolet du marché désormais, Land Rover ayant jeté l’éponge avec l’Evoque Cabriolet.

Sommaire :

On se demande bien ce que vient faire Volkswagen dans ce qui ressemble à une petite galère. Certes, les SUV ont toujours le vent en poupe. Mais de là à développer une version cabriolet, il y a quelque chose d’étonnant. Voire de risqué. Car le segment des cabriolet ne représente même plus 1% du marché tandis que Land Rover a même abandonné l’aventure avec l’Evoque Convertible, faute de ventes.

Pas scalpé

La naissance du T-Roc cabriolet a demandé bien plus qu’une simple amputation du pavillon. En effet, les ingénieurs ont touché à la structure même du véhicule ce qui a abouti à un accroissement de la longueur de 37 mm et à un allongement de l’empattement de 34 mm. La caisse a naturellement été renforcée aux endroits stratégiques et notamment le long du plancher, autour du cadre du pare-brise, dans les portes et le long des jupes latérales. Volkswagen soutient ainsi que son cabriolet obtient 5 étoiles aux crash-tests Euro NCAP.

Comme la Golf

La capote se caractérise par un mécanisme similaire à celui de l’ancienne Golf Cabriolet qui ne sera pas reconduite. Ainsi, la toile vient se ranger dans un compartiment situé au-dessus du coffre et non sous un panneau. L’avantage de cette formule est évident : une ouverture plus rapide (9 secondes) via l’ interrupteur situé sur la console centrale ou via la clé à une vitesse allant jusqu'à 30 km/h. Par ailleurs, parce que la capote est peu encombrante, les responsables du développement sont parvenus à dégager deux places arrière réellement utilisables pour un coffre qui continue d’offrir un volume plutôt acceptable 284 l (soit 161 l de moins que le T-Roc classique.

Moteurs connus

Si les moteurs sont évidemment bien connus du modèle, l’offre sera toutefois réduite à deux propositions pour ce T-Roc cabriolet. Il y aura le trois cylindres de 1 litre de 115 ch et le 1.5 TSI de 150 ch. Le premier est associé à une boîte manuelle uniquement. Seul le 1.5 peut être associé à la boîte à double embrayage et 7 rapports. Volkswagen reste muet quant aux performances, y compris énergétiques. On sait qu’il n’y aura pas de Diesel. Les prix ne seront annoncés au mieux que fin de cette année, mais diverses sources clament qu’ils restent inférieurs pour le modèle de base à 32.000 €.

Rédigé par le

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.