Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

CALCULE TAXE

Connaître dès maintenant le montant des taxes de ma nouvelle voiture privée

CALCULER

Modèles à venir / Mini : du retard pour la nouvelle génération

2020 devait être l’année de présentation de la nouvelle génération de Mini. Or, le Brexit et des coûts en hausse seraient à l’origine d’un retard de plusieurs mois.

Sommaire :

En principe, vu que la génération actuelle des Mini sur la plateforme UKL1 date de 2014, la nouvelle mouture devait arriver cette année 2020. Or, ce sera pour plus tard d’après des propos du porte-parole du groupe BMW, Maximilan Schoeberl, repris par Reuters et Autocar. Ces médias avancent deux explications : les incertitudes liées au Brexit et une hausse des coûts. BMW a une usine à Oxford en Angleterre où sont assemblées les Mini Hatch. Maintenant que le Brexit est entré en vigueur, tout n’est pas réglé pour autant.

En attente d’accord

L’UE et le Royaume-Uni doivent encore s’entendre sur d’éventuels accords commerciaux d’ici la fin de l’année. En cas de mésentente, importer des pièces depuis l’Union européenne vers l’usine britannique impliquera des taxes douanières. Ce qui augmentera les coûts de fabrication. BMW a déjà pris les devants en faisant construire des Mini sous licences chez VDL Nedcar aux Pays-Bas. Le constructeur allemand n’hésitera pas à augmenter le rythme chez nos voisins néerlandais si le Royaume-Uni et l’UE ne parvenaient pas à s’entendre.

Coûts

Par ailleurs, il semble que la nouvelle génération Mini proposera des modèles plus compacts. Cela nécessite donc d’utiliser une autre architecture, condamnant l’UKL1. Il est même question d’un partenariat avec le Chinois Great Wall pour la développer. Or, changer de plateforme implique des coûts importants pour le développement, mais également pour adapter les chaînes à Oxford et à Born (NL). Dans le même temps, BMW investit énormément pour la voiture électrique ainsi que dans les systèmes connectés et de conduite autonome. Les budgets n’étant pas illimités, la Mini devra donc se montrer patiente avant de se renouveler. D’autant que le groupe munichois a déjà un plan d’économie pour réduire les offres de motorisations et de transmissions de ces gammes.

Rédigé par le

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.