Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.
Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

Que recherchez-vous ?

Rétro / Les héros des 100 ans de Spa-Francorchamps : Jim Clark

Le circuit de Spa-Francorchamps fêtera son 100e anniversaire à l'été 2021. Un siècle au cours duquel nous avons vu passer des milliers de héros de la route, et celui-ci est l'un des plus grands.

Sommaire :

Il n’aimait pas courir à Spa. C’était beaucoup trop dangereux. Jim Clark avait vu mourir sur ce tracé Archie Scott Brown et Chris Bristow. Et au Grand Prix de Belgique 1963, Jim Clark y échappa de peu, parvenant in extremis à éviter la Lola de Lucien Bianchi, parti à la faute devant lui. Et son cœur faillit une deuxième fois s’arrêter lorsqu’il aperçut, du côté de Burnenville, la Lotus pulvérisée de Jim Hall. Par miracle, le Texan s’en sortait indemne.

Parti depuis la sixième place sur la grille, Clark profitait d’une manœuvre un peu hasardeuse de l’impétueux Willy Mairesse pour prendre la tête, avec dans son sillage le poleman, Graham Hill. Comme en Qualifications, la boîte de vitesses de sa Lotus 25 continuait à faire des siennes, avec une cinquième qui sautait sans arrêt. Jim Clark pilotait à une seule main, la gauche, tenant en permanence de la droite le levier de vitesses. Et tout ça sous une pluie battante, négociant à chaque tour ainsi les Esses de Masta.

Il pouvait un peu respirer quand Hill se rangeait sur le bas-côté. Il décidait alors de ne plus utiliser cette cinquième et de baisser le rythme pour préserver un peu la mécanique. Pourtant, il allait prendre un tour à tout le peloton, hormis Bruce McLaren, qui terminait dans le même tour, mais à quand même près de 5 minutes. Après l’arrivée, l’Écossais Volant n’osa pas avouer à son patron, Colin Chapman, que la boîte était en piteux état pour ne pas le mettre dans l’embarras. «Drive to Survive» («Pilotes de leur destin»), mais à une époque bien différente. Jim Clark allait remporter quatre fois de rang le Grand Prix de Belgique.

Notre édition spéciale « 100 ans Spa-Francorchamps » est en vente dans notre boutique en ligne.

Channel Manager Produpress Websites

Twitter: @janssensklaas / Instagram: @kjanssens_pro

NEWSLETTER

Actus

Dernières actualités recommandées

Trouvez l'assurance qui vous convient.
  • Trouvez l'assurance qui vous convient.

  • Le Moniteur Automobile, en partenariat avec Hopala, vous aide à trouver l'assurance auto qui correspond le mieux à vos besoins.

  • Commencer la recherche

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.